Njie à Arsenal, ce n'était pas un mensonge d'Aulas

Njie à Arsenal, ce n'était pas un mensonge d'Aulas

Photo DR

Clinton Njie s'est engagé samedi avec Tottenham, alors que Jean-Michel Aulas avait confié quelques heures avant qu'un autre club, Arsenal, avait peut-être changé la donne. L'ancien joueur de l'OL confirme que cela était vrai, même s'il avait décidé quoi qu'il arrive de signer chez les Spurs.

« Le départ de Clinton Njié n’est pas acté. Il y a une proposition d’un autre club anglais huppé qui complique les choses. » Se confiant vendredi soir sur RTL, Jean-Michel Aulas avait subitement relancé les supputations sur la signature de Clinton Njie à Tottenham, laquelle semblait imminente. Quelques heures plus tard, l’attaquant international camerounais mettait un terme aux rumeurs en paraphant un contrat de cinq ans avec les Spurs. Tandis que certains estiment que le président de l’Olympique Lyonnais avait fait de l’intox pour gonfler le prix de son joueur ou obtenir l’intéressement de 10% sur une éventuelle revente, Clinton Njie reconnaît que son agent a réellement eu un contact avec les dirigeants d’Arsenal, même s’il avait décidé de rejoindre Tottenham.

Arsenal a bien contacté l'agent de Njie

« Je ne sais pas pourquoi le président Aulas a dit ça (sourire) Mais moi, je n'ai jamais eu peur que mon transfert à Tottenham ne se concrétise pas. Je n'ai jamais eu les dirigeants d'Arsenal au téléphone, ils ont seulement contacté mon agent. Mon choix était fait, j'étais décidé à rejoindre Tottenham, explique, dans L’Equipe, Clinton Njie, qui précise les raisons de ce choix. Ici, je vais évoluer sous les ordres de Mauricio Pochettino, un entraîneur qui fait jouer et progresser les jeunes. Jeudi, après mon arrivée à Londres et les tests médicaux, il m'a accueilli, avec le président, Daniel Levy, pour me dire qu'il espérait que je sois disponible le plus rapidement possible. Quand je suis arrivé en Europe, c'était un objectif et un rêve d'évoluer un jour en Premier League. »

Share