18 ans d'Europe à la trappe, Aulas déprime à l'OL

18 ans d'Europe à la trappe, Aulas déprime à l'OL

Photo Icon Sport

Il n’y aura donc pas de 19e saison consécutive en Coupe d’Europe pour l’OL. Et la déception est d’autant plus grande que les Gones sont passés tout près de la qualification sur le terrain de l’Astra Giurgiu. A peine le temps de se remémorer la déroute du match aller ou encore la frappe de Jordan Ferri sur le poteau que Lyon doit déjà se projeter sur son déplacement à Metz ce dimanche. Car le championnat est désormais la seule priorité de l’OL, grâce ou à cause de l’élimination en Coupe d’Europe. Un mal pour un bien ? Jean-Michel Aulas semble encore hésiter.

« On a vécu ça il y a quelques années, il faut se réhabituer. La vie est faite souvent de rebonds. Il faut savoir saisir les opportunités. On ne va ne pas jouer le jeudi soir, ce qui va nous permettre probablement d'être plus compétitif à partir de la semaine prochaine, après la trêve. C'est vrai que sur le plan de l'image c'est une déception, sur le plan financier ce n'est pas vraiment une déception puisqu'on sait que l'Europa League ne commence à être intéressante que quand on arrive dans les phases finales. Mais c'est une immense déception par rapport à un parcours de 18 années avec la Champions League et l'Europa League », a réagi le président du club rhodanien après la rencontre de jeudi, en contradiction avec son gardien Anthony Lopes, totalement frustré.

Share