Nice n'avait pas la ficelle, Bordeaux si...

Nice n'avait pas la ficelle, Bordeaux si...

Photo Icon Sport

Claude Puel (entraîneur de Nice, déçu mais pas trop après la défaite contre Bordeaux) : « C’était un match animé. il fallait garder son calme. C’est ce qu’on s’est dit à la mi-temps. Mais on prend un deuxième but assassin, concédé naïvement. Le troisième également d’ailleurs. C’est bien dommage car il n’y a pas eu trop d’incursions de cette équipe bordelaise. Ils ont été très réalistes avec des faits de jeu qui leur vont bien.Tous les faits de jeu nous sont contraires, face à une équipe qui a commis beaucoup de fautes, avec beaucoup de métier. Ca fait un peu lourd à porter pour mes joueurs. Ils ont tout donné, fait un match très sérieux, avec une bonne première mi-temps. Même si par instants on a manqué de métier. Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs (…) Un sentiment d’injustice ? Comme ça, lorsque vous sortez du terrain, et que toutes les décisions vous ont été contraires, oui. Après, ça ne nous empêchera pas de faire notre auto-critique et de corriger ce qui mérite de l’être. Il faut gagner en maturité. Sur le 3e but, si les situations étaient inversées, un Bordelais aurait fait une faute à 30m, quitte à prendre un jaune. On manque de « ficelle », eux ils l’ont… et même une grosse ficelle. »

Share