Payet n'a vu « ni suicide collectif, ni lâchage » à l’OM

Payet n'a vu « ni suicide collectif, ni lâchage » à l’OM

Photo Icon Sport

Dimitri Payet était ce mercredi en conférence de presse à deux jours du déplacement de l’Olympique de Marseille à Metz. L’occasion pour lui de mettre les choses au point après les différentes déclarations intervenues dans la foulée de l’incroyable défaite de l’OM face à Lorient au Vélodrome. Suicide collectif et lâchage de Marcelo Bielsa, Dimitri Payet n’a pas éludé les questions.

« Si je suis d’accord sur les propos du président au sujet d’un suicide collectif ? Dans les termes non, c’est un peu excessif, mais je comprends ce qu’il veut dire. Quand on prend cinq buts contre le 18e au classement, c’est qu’il y a forcément un problème (…) On n’a pas lâché Marcelo Bielsa. Je ne peux pas laisser dire ça, si on a pu espérer remporter le titre, c’est grâce à ce coach-là. Je ne peux pas entendre ça. Quand on enchaînait sept victoires d’affilée, c’était aussi avec le même entraîneur, non ? Le coach il est là, mais, quand le match commence, il est impuissant. On n’est pas à notre niveau depuis plusieurs matches. Quand on ne l’est face à des équipes qui jouent leur survie, le niveau s’équilibre. Inconsciemment, la défaite à Bordeaux nous a fait plus mal qu’on le pensait. On essaie de comprendre pourquoi nous ne sommes pas aussi dominateurs qu’il y a quelques mois. Les premiers déçus après quatre défaites d’affilée, c’est nous », a expliqué un Dimitri Payet apparu assez agacé par cette situation de l’Olympique Marseille à quatre journées de la fin de la saison.

Share