OM : Duluc ricane des 200 ME de McCourt pour concurrencer le PSG

OM : Duluc ricane des 200 ME de McCourt pour concurrencer le PSG

Photo Icon Sport

Avec une enveloppe mercato de 200 millions d'euros pour les quatre prochaines années, Frank McCourt souhaite redorer le blason de l'Olympique de Marseille sur la scène nationale et européenne. Mais ce budget sera clairement insuffisant selon Vincent Duluc...

Dimanche après-midi, Frank McCourt a vécu un premier moment fort au sein du club phocéen. Alors qu'il n'avait assisté qu'à des 0-0 depuis sa prise de pouvoir, l'homme d'affaires a enfin vu un but avant d'assister à la première victoire des siens au Velodrome contre Caen (1-0). Fier de sa troupe, il a même gardé précieusement le ballon du match comme souvenir. Si pour l'instant, l'OM végète un peu dans le ventre mou de la Ligue 1, à 5 points du top 5 et de la zone rouge, McCourt souhaite donner un nouvel élan à Marseille en investissant 200 millions d'euros dans les prochains mois. Mais est-ce que ces dépenses seront suffisantes pour replacer l'OM dans les hauteurs du football français et ainsi concurrencer le PSG ? L'éditorialiste Vincent Duluc en doute fortement, lui qui juge cette enveloppe trop maigre, surtout avec la flambée des prix des joueurs sur le marché des transferts.

« L’argent de Frank McCourt ne pourra être la réponse à toutes les questions, parce que 200 millions d’euros n’y suffiront pas, surtout s’ils sont dépensés en quatre fois. Cela a coûté beaucoup plus cher à tous les autres, du moins parmi ceux qui étaient pressés. Le PSG ne semble pas imitable à ce niveau d’investissement : en dehors de la connaissance aiguë d’un marché spécifique chez l’un des décideurs (l’Italie pour Leonardo, comme peut l’être l’Espagne pour Zubizarreta), c’est la capacité du club parisien à se payer (presque) n’importe quel joueur qui a bâti très rapidement sa puissance », a déclaré, dans les colonnes de L'Equipe, Vincent Duluc, qui estime donc qu'avec cette somme, l'OM devra surtout se concentrer sur des joueurs à fort potentiel, à l'image du modèle de l'AS Monaco.

Share