OL-OM, l'heure de la revanche pour une pépite recalée par Lyon

OL-OM, l'heure de la revanche pour une pépite recalée par Lyon

Photo Icon Sport

Natif de Lyon, c’est forcément vers le centre de formation de l’OL que s’est tourné Bouna Sarr lorsqu’il est apparu que le jeune attaquant de 13 ans avait les qualités pour éventuellement devenir footballeur professionnel. Mais le club rhodanien n’a pas pensé cela possible, et Bouna Sarr a été recalé, prenant un peu plus tard la direction de Metz puis l’été dernier celle de l’Olympique de Marseille. Semblant actuellement en pleine phase ascendante avec l’OM, Bouna Sarr sait que forcément cette rencontre face à Lyon aura un parfum particulier pour lui, notamment parce que sa famille sera présente. Et s’il n’est pas rancunier, il est quand même revanchard. 

« Beaucoup, beaucoup de monde va avoir des places, que ce soit la famille, des amis d’enfance, des amis qui n’habitent pas forcément à Lyon... J’ai passé trois années à l’OL, j’y ai fait ma préformation. J’y ai appris des choses, mais ce n’est pas forcément là-bas que j’ai su que j’avais les qualités pour devenir footballeur professionnel. J’ai quitté le circuit pro à l’âge de 13 ans pour y revenir à 17 ans. Je ne peux pas dire aujourd’hui que c’est grâce à l’Olympique Lyonnais que je suis footballeur professionnel. J’en garde des bons souvenirs, j’ai pu évoluer avec des joueurs que je vais retrouver sur le terrain comme Lacazette, Grenier, Ghezzal... Ça me fait plaisir aussi pour eux qu’ils en soient arrivés à ce niveau-là. Mais c’est aussi une satisfaction pour moi de leur montrer que je n’ai pas réussi à Lyon, mais que je suis à l’Olympique de Marseille », fait remarquer, dans La Provence, Bouna Sarr, qui n’aura donc aucun état d’âme s’il faut marquer ce dimanche soir le but de la victoire de l’Olympique de Marseille contre Lyon.

Share