Morel préfère bosser que répondre aux insultes

Morel préfère bosser que répondre aux insultes

Photo Icon Sport

Sa responsabilité étant engagée sur les deux buts de l’AS Saint-Etienne, dimanche lors du spectaculaire OM-ASSE, Jérémy Morel a vite compris que certains supporters marseillais ne lui pardonnaient rien. Alors que son nom avait été récemment scandé par le Vélodrome, le défenseur a pris cher sur les réseaux sociaux depuis la fin de la rencontre face aux Verts, l’anonymat favorisant, il est vrai, les injures très sévères avec l’expérimenté footballeur. Mais Jérémy Morel sait très bien que cela fait hélas partie du jeu et via Twitter, il a fait savoir que ses erreurs l’incitaient à travailler, alors que les insultes ne lui inspiraient pas grand-chose.

« Oui il y a eu des erreurs, dont les miennes. Maintenant on fait quoi ? On se cache face aux insultes ou on retourne bosser ? J'ai mon avis », a expliqué l’ancien lorientais, qui depuis qu’il a signé à l’Olympique de Marseille a régulièrement été pris comme tête de Turc et qui forcément savait à quoi s’attendre après le nul dans le chaudron de Geoffroy-Guichard. 

 

Share