Labrune honnête, Bielsa menteur, c'est l'avis de Pascal Praud

Labrune honnête, Bielsa menteur, c'est l'avis de Pascal Praud

Photo Icon Sport

En une semaine, l'Olympique de Marseille semble avoir digéré la démission de Marcelo Bielsa. Mais à l'heure où les versions de Vincent Labrune et d'El Loco s'opposent, Pascal Praud estime que c'est le patron de l'OM qui dit la vérité.

Entre le Marcelo Bielsa accusateur de samedi dernier et le Vincent Labrune pacifiste de jeudi, où se situe la réalité de ce qui a fait partir l’entraîneur argentin de l’Olympique de Marseille ? Pour Pascal Praud, il ne fait nul doute que Marcelo Bielsa n’a pas dit la vérité et a trouvé le premier prétexte venu pour quitter l’OM. Et le journaliste d'Itélé, Yahoo et RTL d'expliquer sa thèse.

« J’observe que le président de l’OM donne des éléments précis de la discussion. Je rappelle que Bielsa était resté dans le flou : « Ce ne sont pas pour des raisons financières, ni sportives que je quitte l’OM », avait-il déclaré. Mais alors, quelles raisons justifiaient un départ ? Depuis samedi, ma religion est faite. Bielsa a utilisé un prétexte pour faire sa valise. A-t-il une autre proposition ? A-t-il pris conscience de la faiblesse de son effectif ? Je n’en sais rien (…) Le départ de Jan van Winckel, préparateur physique de l’OM depuis l’arrivée de Marcelo Bielsa, devrait mettre la puce à l’oreille aux thuriféraires de l’ex entraineur de Marseille, à ceux qui lui vouent une admiration aveugle, qui l’imaginent immaculé, pur et angélique. Ils refusent chez ce saint homme toute idée de calcul, de rouerie ou de fausseté. Bielsa est un Robin des bois que les méchants avocats de Margarita Louis-Dreyfus ont poussé hors du Vélodrome. Alors pourquoi son adjoint s’est-il envolé pour le Golfe Persique sinon qu’il devenait (savait ?) la décision de son N+1 ?   A ces doux rêveurs, j’oppose un argument : quel mobile ? Pourquoi, après avoir négocié pendant quatre mois, éjecter au dernier moment Bielsa ? Convenez que l’OM n’avait pas besoin de ça, qu’il est compliqué de trouver un entraineur durant le mois d’août, que l’équipe traversera des turbulences. La version d’un complot ourdi par MLD, diligenté par Labrune et actionné par Igor Levin, cet avocat russe basé à New York, ne tient pas. Je le répète, il faut un mobile et je ne le vois pas. J’ajouterai que l’OM n’a pas solution de rechange, nouvel indice que personne n’attendait ce coup de tonnerre. Bref, j’ai trouvé Vincent Labrune convaincant », écrit, sur son blog, Pascal Praud, qui reconnaît quand même que les supporters de l’Olympique de Marseille n’ont probablement pas tous le même avis que lui.

Share