L'OM devra attendre, André Ayew est trop effondré

L'OM devra attendre, André Ayew est trop effondré

Photo Icon Sport

Cela aura été l’une des scènes fortes de cette Coupe d’Afrique des Nations 2015. Après la défaite du Ghana en finale face à la Côte d’Ivoire au bout d’un suspense incroyable, André Ayew s’est effondré en larmes, étant au bord du malaise. Malgré le réconfort de ses coéquipiers et même d’Hervé Renard qui l’a chaleureusement pris dans ses bras, l’international ghanéen de l’Olympique de Marseille était visiblement sous le choc. Et si ses dirigeants de l'OM l’ont contacté lundi afin de parler de son retour au club sein du club phocéen en vue du match de vendredi contre Reims, André Ayew admet avoir encore besoin d’un peu de temps pour totalement récupérer du choc provoqué par cette défaite en finale de la CAN. « Je n’avais jamais connu cela. C’est dur, vraiment très dur…J’y ai vraiment cru, mais je ne comprends pas, c’est pas possible. J’avais perdu en 2010 contre l’Égypte et j’avais été déçu, mais là c’est vraiment un degré très au-dessus. Maintenant, j’ai besoin de me reposer un peu, j’ai tellement investi dans cette compétition. On va discuter avec les dirigeants…Vraiment ça fait mal », confie, dans l’Equipe, André Ayew, qui pensait bien que la messe était dite lorsque son équipe a mené 2-0 dans la séance des tirs au but avant de finalement s’incliner 9 à 8. 

Share