L’OM « a fait l’amour » à René Malleville

L’OM « a fait l’amour » à René Malleville

Photo Icon Sport

René Malleville est en pleine extase avec l’Oympique de Marseille et sur le Phocéen, l’emblématique supporter de l’OM n’a pas assez de mots pour dire tout le bien qu’il pense de cette version 2014-2015 de son club de coeur. Pour Malleville, tout est bon dans l’OM et il faut clairement s’enthousiasmer de tout cela sans lésiner sur les adjectifs.

« Quel pied, putain quel pied, des matchs comme celui de ce soir personnellement m’amènent à l'orgasme ! Contre Bordeaux, j'ai eu l'occasion de le dire, pendant la 1ère mi-temps, j'étais un peu contracté surtout après l'ouverture du score! Ben contre Nantes les potos, du début à la fin du match, je me suis régalé! Tous les ingrédients ont été réunis! Un grand PAYET qui confirme son match contre Bordeaux, un virtuose au milieu, sa partition fut parfaite! (…) Un THAUVIN méconnaissable par rapport à ces derniers matchs! Dans ma dernière minute, je l'interpellais gentiment! Connaissant son potentiel, il n'était pas normal que son talent se fasse attendre! Et bien aujourd'hui, mon petit Florian, tu m'as régalé! Je sais que certains vont encore me dire que tout n'était pas parfait, mais aujourd'hui, tu étais tellement en confiance que tu as eu raison d'insister, la preuve, ton but magnifique sur une passe non moins magnifique de PAYET, et ce coup franc tiré à la perfection qui amène le but deFANNI! MANDANDA, le grand MANDANDA est là, définitivement! Deux arrêts de grande classe, je dirais de classe internationale, une grande équipe a besoin d'un grand gardien, pas de problème, nous l'avons! En défense, N'KOULOU, le patron, était de retour, ça rassure! Mais quand on a un FANNI des grands soirs, la tâche s'avère plus facile! FANNI a été impérial, qui plus est, il marque!Oh le vieux, tu vas donner du fil à retordre à mon pote Jérémy MOREL si il veut reprendre sa place (…) C’est le haut niveau, rien à dire, et quand on sait leur âge, on se dit que l'avenir de l'OM s'annonce radieux! Le petit hic du match est, pour moi, BARRADA! Mais il est hors de question de l'accabler, il ne jouait pas à son vrai poste, ce n'était que son deuxième match en tant que titulaire, il faut avaler les méthodes BIELSA surtout quand on vient d'un championnat pour le moins léger! (…) Enfin voilà quoi, j'ai pris mon pied, comme si, toute proportion gardée, on avait fait l'amour à la belle étoile », explique René Malleville, que l’on n’avait plus connu aussi dithyrambique depuis bien des années.

Share