Classement, mercato, finances… Balbir craint le pire pour l’OM

Classement, mercato, finances… Balbir craint le pire pour l’OM

Photo Icon Sport

Auteur d’une fin de saison catastrophique avec ses quatre défaites consécutives, l’OM pourrait être confronté à de lourdes conséquences dans les semaines ou mois à venir. A commencer par le classement en championnat où le club phocéen a de grandes chances de chuter s’il continue sur ce rythme, comme le craint Denis Balbir.

« Un classement où Monaco, l'ASSE, Bordeaux, voir Montpellier en cas de coup de Rolland Courbis chez les Verts, obligent Marseille à regarder vers le bas, où après que le titre se soit envolé, toujours au Vélodrome devant Paris, c'est même l'Europa League qui devient hypothétique pour le club. Le président Labrune, vivra sûrement l'une de ses intersaisons les plus délicates, puisque outre le sportif, les finances seront liées au résultat final, en ajoutant pour couronner le tout la gestion de départs de cadres et une possible fuite du coach », a annoncé le journaliste sur son blog Yahoo Sport, avant d’énumérer certains cas épineux.

« Il y a quelques jours, pas idéal pour préparer un match, voir une fin de saison, on apprenait que celui que Bielsa avait présenté comme un joueur hors norme, Thauvin quitterait le club, ou que l'on ne retiendrait pas. Présenté comme un prodige, Thauvin n'a jamais confirmé et son étiquette de futur cadre en club, voir héros de l'EURO 2016, s'est très vite décollée, du moins pour l'instant et ce ne sont pas ses stats d'hier avant sa sortie, 24 ballons touchés, 12 perdus, qui vont arranger les choses… Entre ça et le départ acté d'André Ayew vers l'Angleterre ou l'Italie, à l'AS Roma par exemple, le sprint final pour Marseille qui devait être une fête, s'apparente plus aujourd'hui à un supplice, a-t-il poursuivi. Les intérêts individuels vont-ils prendre le pas sur l'intérêt du club qui rappelons-le encore est une qualification quasi obligatoire en Ligue des champions? L'Europa League ne motivant pas tant que cela, selon nos sources, le club phocéen. » Et encore moins ses cadres que l’on annonce sur le départ comme André-Pierre Gignac, Steve Mandanda ou encore Nicolas Nkoulou.

Share