Les faveurs des arbitres, c’est fini pour Bordeaux

Les faveurs des arbitres, c’est fini pour Bordeaux

Photo Icon Sport

Willy Sagnol, entraineur de Bordeaux, après le 1-1 à Saint-Etienne : « Nous avons discuté au calme avec l’arbitre. C’est toujours mieux de se voir dans un bureau, même si c’est deux minutes après le match. Cela permet à la pression de retomber un peu. C’est dommage mais nous ne méritions pas les trois points. Nous avons fait preuve d’abnégation et de sacrifices pour certains joueurs revenant de blessure. Nous n’avons pas produit grand-chose au niveau du jeu mais on ne peut pas tout avoir. Saint-Etienne est un concurrent direct qui jouait à domicile. Nous avons pris un point, nous aurions peut-être pu en prendre trois. Nous n’allons pas refaire le match. On nous a assez reprochés en début de saison d’avoir certaines décisions favorables. À Guingamp, on a quand même deux penalties non sifflés et on n’en a pas fait une montagne. Désormais, quand je vais lire certaines choses, j’aimerais qu’on ne parle plus de Bordeaux qui a eu des faveurs au début de l’année. Je préfère que l’on retienne un Bordeaux travailleur et combatif. Si nous gardons le même état d’esprit, nous pouvons prétendre à certaines choses en fin d’année ».

Share