Racisme : Cantona se défend et ironise sur « Monsieur Deschamps… »

Racisme : Cantona se défend et ironise sur « Monsieur Deschamps… »

Photo Icon Sport

Cette semaine, Eric Cantona a enflammé les réseaux sociaux en attaquant Didier Deschamps sur ses choix pour l’Euro 2016, affirmant que le sélectionneur national avait comme par hasard décidé de se passer de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa, laissant clairement entendre qu’il s’agissait de racisme. Des propos qui avaient fait bondir Didier Deschamps, dont l’avocat a annoncé qu’il allait attaquer Eric Cantona en justice. Ce dimanche, dans le JJD, King Eric publie une lettre ouverte afin de clarifier sa pensée et de mettre les choses au point.

« Dans cette période de trouble et de division, j’aurais aimé que toute la France telle que je l’aime et la rêve soit représentée dans cette équipe de France. Pour moi, le football est un formidable vecteur d’intégration et doit servir à unifier et à fédérer. C’est d’ailleurs tout le propos de mon documentaire Foot et immigration. On a raté cette occasion en ne sélectionnant pas Benzema et Ben Arfa, deux des meilleurs joueurs français. Tout d’abord, je pense que sportivement c’est une erreur et qu’ensuite, ce championnat d’Europe, qui plus est en France, est une fête donc une opportunité extraordinaire pour envoyer un message clair aux extrémistes, quels qu’ils soient. Soit dit en passant, à ceux qui voudraient me coller une quelconque étiquette ou qui tenteraient de récupérer mes propos pour servir leurs fins, je tiens à préciser que je ne suis ni encarté, ni le pantin d’une quelconque idéologie et que pour finir je suis athée: je suis et serai toujours un homme libre! Et puis, quand je parle des mormons, M. Deschamps devrait se sentir flatté: Ryan Gosling est mormon et il est le fantasme de toutes les femmes. Et pour ceux qui voudraient faire croire que je verse dans le racisme anti-Blancs, ma réponse n’est que mépris », écrit Eric Cantona, pas décidé se laisser bâillonner par ceux qui ont rapidement interprété ses propos.

Share