France : Deschamps qui joue l’attaque, Pierre Ménès n’y croit pas

France : Deschamps qui joue l’attaque, Pierre Ménès n’y croit pas

Photo Icon Sport

Il y a clairement eu deux équipes de France ce dimanche face à l’Irlande. La première a présenté un visage qui aurait pu lui coûter l’élimination, avec un milieu complètement perdu, des fautes de défense et des attaquants introuvables. La seconde a repris le match par le bon bout, resserrant les lignes et apportant enfin du soutien offensif à Olivier Giroud. Résultat, c’est passé, mais en face, c’était l’Irlande. Ne serait-il pas plus intéressant de commencer directement dans un schéma offensif proche de celui de la seconde période, se demande Pierre Ménès ? Pour le consultant de Direct Matin, cela permettrait aux Bleus de jouer sur leurs forces au prochain tour, même si ce n'est pas vraiment le style préféré de Didier Deschamps.

« Les quarante-cinq minutes de la seconde période ont été très agréables à regarder. Mais est-ce que l’équipe de France jouera, dimanche prochain, dans un dispositif aussi ambitieux ? J’en doute. Les pessimistes retiendront que tous les problèmes ne sont pas résolus et que la première période a été terriblement inquiétante. Les optimistes diront que la seconde période a laissé entrevoir une capacité de réaction et un pouvoir offensif intéressant. Mais, à moins que l’Islande ne crée l’exploit, lundi soir, contre l’Angleterre, le niveau va grandement monter au prochain tour. A l’équipe de France d’élever le sien. Enfin », a demandé Pierre Ménès, pour qui il ne sera pas toujours évident de s’en sortir en fin de match ou en deuxième période, comme c’est pour le moment à chaque fois le cas lors de cet Euro.

Share