France : Deschamps n’a pas cédé au caprice de Ben Arfa avant l’Euro

France : Deschamps n’a pas cédé au caprice de Ben Arfa avant l’Euro

Photo Icon Sport

Même lorsqu’il ne joue pas, Hatem Ben Arfa fait toujours autant parler de lui. Nouvelle illustration en ce début de saison avec le Paris Saint-Germain.

Non convoqué par Unai Emery lors des trois derniers matchs, le milieu offensif fait l’objet d’un débat sur la méthode du nouvel entraîneur parisien qui a pourtant déjà fait ses preuves en Europe. Il faut dire que l’ancien Niçois est très populaire dans l’Hexagone, ce qui avait également provoqué de nombreuses critiques contre Didier Deschamps lorsque ce dernier s’était contenté de placer Ben Arfa parmi ses réservistes pour l’Euro 2016. Mais selon L’Equipe, contrairement à Emery, le sélectionneur français ne s’est pas uniquement basé sur des critères sportifs pour écarter le natif de Clamart.

En effet, le technicien n’a pas accepté une exigence de Ben Arfa qui, au cours d’un entretien avant la compétition cet été, a réclamé la présence de son magnétiseur Pierre Maroselli, capable de guérir ou d’améliorer les capacités physiques d’un joueur via une médecine non conventionnelle. Mais afin de ne pas bousculer l’équilibre de son groupe, Deschamps a refusé même si Ben Arfa s’est dit prêt à accepter un statut de remplaçant pendant le tournoi. Une drôle de requête de la part de l’international tricolore qui est revenu sur sa décision quelques jours plus tard, lorsque DD avait déjà fait son choix… Si Ben Arfa a vraiment raté l’Euro à cause de cette exigence, le Parisien peut s’en mordre les doigts.

Share