Fékir n’est pas Messi, et encore moins Zidane

Fékir n’est pas Messi, et encore moins Zidane

Photo Icon Sport

Le choix est entériné pour Nabil Fékir, qui a décidé de rejoindre l’équipe de France après une discussion visiblement convaincante avec Didier Deschamps. Le sélectionneur national pourrait bien confirmer tout cela la semaine prochaine en convoquant le Lyonnais pour les prochains matchs amicaux des Bleus, surtout s’il reste dans sa forme actuelle. Mais à 21 ans, le Franco-Algérien sait qu’il a encore beaucoup de chemin à parcourir, alors, quand son président n’hésite à parler de lui comme le nouveau Lionel Messi, Fékir estime lui qu’il est déjà bien loin d’être le nouveau Zidane, une étiquette souvent lourde à porter en France. 

« Honnêtement, la comparaison est flatteuse pour moi. Mais soyons sérieux, je suis très, très loin du niveau de Zidane. Je suis assez lucide, et également les gens qui m'entourent, me conseillent ou m’entraînent, pour savoir que je suis très, très loin du niveau de Zidane. Je ne suis pas encore un joueur de niveau international, mais je vais bosser dans mon club pour tenter d'y parvenir. Pour en revenir à Zidane, on a au moins un point commun. Nous avons dû faire le même choix. Comme moi, il est né en France. Comme moi, ses parents sont nés en Algérie. J'ai fait le même choix que lui », a confié à L’Equipe un Nabil Fékir qui est resté dans la lignée de ses choix de début de carrière, puisqu’il avait récemment rejoint les espoirs tricolores. 

Share