Deschamps est heureux pour les Bleus et ne le cache pas

Deschamps est heureux pour les Bleus et ne le cache pas

Photo Icon Sport

Même dans une poule a priori à sa portée, ce n’était pas gagné d’avance pour l’équipe de France lors de ce premier tour. La confiance dans les matchs couperets demeurait bien aléatoire, et le souvenir de 2010 devait trainer dans beaucoup de têtes au moment du lancement de cette Coupe du monde. Mais les Bleus ont atteint ce premier objectif haut la main, et ce n’est pas avec le triste 0-0 conclu face à l’Equateur que Didier Deschamps va bouder son plaisir. Le sélectionneur national a beau avoir une soif de victoire inépuisable, il a clairement affiché sa satisfaction de passer ce premier écueil avec une telle aisance, surtout si l’on se rappelle que de nombreuses « grandes nations » sont déjà au tapis. 

« Il en faudrait beaucoup plus pour gâcher notre joie. On était là pour se qualifier pour les huitièmes de finale. On y est parvenus en finissant premiers. Nous avons été confrontés à une formation qui a très bien défendu, même si nous avons eu plus d’espaces à 11 contre 10. On a manqué un peu d’efficacité car les occasions, on les a eues. En aucun cas je ne vais retenir quelque chose de négatif. Ce nul ne gâche rien à notre bonheur d’être en huitième de finale ce soir. Avec mon staff, on prépare l’équipe en pensant au mieux. Après, on peut tout voir en positif mais, sans vouloir dire que ça va au-delà que ce qu’on pensait… Disons qu’on a bien débuté contre le Honduras, ce qui a été bénéfique pour la confiance. J’éprouve une grande satisfaction par rapport à ce que l’on a fait jusqu’à maintenant mais ce n’est pas fini », a expliqué le sélectionneur national, qui n’a pas souhaité se tourner déjà vers le Nigéria, alors que le 1/8e de finale est prévu ce lundi à Brasilia, face à une équipe des Super Eagles qui sera toutefois d’un autre niveau que l’Equateur. 

Share