Superligue : La bombe de Riolo sur le PSG et l'OM !

Superligue : La bombe de Riolo sur le PSG et l'OM !

Icon Sport

Le football business s’emballe ce dimanche avec l’annonce imminente de la création d’une Superligue européenne.

A en croire les informations de Mohamed Bouhafsi, une annonce colossale est attendue d’un moment à l’autre. « Dans les prochaines heures, 12 très grands clubs européens ( les 3 espagnols, les 3 italiens et les clubs anglais) devraient officialiser la création d’une Superleague Européenne. Dans sa première version il n’y a pas de clubs français et allemands. Guerre avec l’UEFA » explique l’insider de RMC, pour qui certains géants européens ont pris l’UEFA à contre-pied avant l’adoption de la réforme de la Ligue des Champions. Dans sa première version, cette Superligue européenne ne devrait donc pas intégrer de clubs français, pas même le puissant Paris Saint-Germain. Mais cela viendra inéluctablement selon Daniel Riolo, qui explique l'OM et le PSG seront les deux clubs français à intégrer la SuperLigue.

« La scission est proche et la super ligue en marche. Grosse révolution à venir dans le foot. Rdv ce soir dans l’After. Pour l’instant pas de clubs français. Mais ça viendra ! Comme on l’a également déjà dit dans l’After, les clubs français qui rejoindront le projet seront le PSG et l’OM. Reste à savoir maintenant ce que tout ça va avoir comme conséquences. Une vraie bombe dans le foot en tout cas » a publié le journaliste de RMC, très attentif aux informations relatives à la Superligue depuis quelques mois. Également au taquet sur le sujet, l’économiste Pierre Rondeau a expliqué l’absence du PSG et du Bayern Munich dans ce projet pour le moment. « Le Bayern et le PSG ne seraient pas, pour l'instant, intégrés à la SuperLigue. Mais par stratégie de leur part. Ils regardent comment vont se dérouler les choses avant de prendre une décision. Quant à Agnelli, certains pensent qu'il va boycotter la réunion de l'UEFA de demain ». Enfin, l’économiste a rappelé le modèle sportif de la Superligue, qui semble finalement tout aussi cohérent que celui de la réforme de la Ligue des Champions. « Il s'agirait d'une ligue de 20 clubs répartis en 2 poules de 10. Les 4 premiers de chaque poule joueraient ensuite des playoffs (quarts, demis, finale) ».