Mondial 2022 : Les Allemands manifestent, la vengeance qatarie est terrible

Mondial 2022 : Les Allemands manifestent, la vengeance qatarie est terrible

Icon Sport

Avant le coup d'envoi du match Allemagne-Japon, les joueurs de la Mannschaft ont posé en se mettant la main devant la bouche en réponse à la FIFA. La défaite allemande a fait le bonheur du Qatar.

L’équipe d’Allemagne a pris une énorme gifle ce mercredi à Doha, la formation de Flick étant battue par le Japon (1-2) et se retrouvant dans une sale position dans un groupe où l’on retrouve également l’Espagne et le Costa Rica. Du côté du Qatar, cette défaite allemande a fait le bonheur de ceux qui n’ont pas apprécié de voir l’équipe d’Allemagne poser pour une photo avant le match en se masquant la bouche. Une réponse à distance à la FIFA qui a exigé des footballeurs qu’ils n’arborent pas le brassard One Love en soutien au mouvement LGBT. Et si les joueurs allemands ont réalisé ce geste de défiance clairement assumé par la Fédération allemande de football, Nancy Faeser, ministre de l’intérieur, a fait plus fort en venant s’assoir à côté de Gianni Infantino avec ce fameux brassard. Le coup avait été prévu et il a fait son effet. Cependant, la déroute de Manuel Neuer et ses coéquipiers n’était pas au programme, et le retour de bâton a été terrible.

Les Allemands accusés d'avoir oublié le football

Célèbre influenceur et journaliste qatari, Mohammed Al Kaabi a résumé la pensée de nombreux habitants de cette région du globe. « C’est ce qu’il arrivé quand vous ne vous concentrez sur le football (...) Vous venez chez nous.. vous respectez notre religion.. notre culture.. nos coutumes.. nos lois.. sinon mettez la main où vous voulez ! », a lancé @Qatari, visiblement agacé par l’attitude des Allemands avant le match. Et visiblement, il a été suivi par de très nombreux de ses compatriotes, de plus en plus agacés par cette ambiance autour du Mondial 2022 et qui sur les réseaux sociaux se sont déchaînés contre l'Allemagne, qui a payé pour tout le reste du monde. Mardi, l'hymne du Danemark, autre pays vent debout contre le Qatar, avait été brièvement sifflé avant la rencontre face à la Tunisie.