CDM 2022 : Bière et foot, le Qatar fait des concessions

CDM 2022 : Bière et foot, le Qatar fait des concessions

Dans quelques semaines maintenant, le monde entier aura les yeux rivés sur le Qatar à l’occasion de la Coupe du Monde de football. Une compétition lors de laquelle la vente d'alcool sera autorisée malgré les règles du pays du Golfe…

À partir du 20 novembre prochain et jusqu’au 18 décembre, les sélections du monde entier se défieront au Qatar pour prendre la succession de l’équipe de France, championne du monde en 2018. Lors de ce Mondial 2022 au Moyen Orient, les supporters des différents pays auront le droit de boire de l’alcool, comme il est de coutume lors des Coupes du Monde. Une information confirmée par Nasser Al-Khater. « Je pense qu'il y a une idée fausse concernant la vente d'alcool dans les stades. Nous opérons comme n'importe quelle autre Coupe du Monde », a lancé, lors d'une conférence de presse à Doha, le PDG du tournoi qatari. À un peu plus de 70 jours du match d’ouverture, les fans de breuvages peuvent donc se rassurer, vu que des stands ouvriront autour des stades de trois heures jusqu'à 30 minutes avant le coup d’envoi, et pendant une heure après les rencontres. 

Des restrictions pour les détenteurs de billets

Un encadrement un peu spécial qui aura aussi lieu dans la fan zone de la Fifa à Doha, où la vente d'alcool ne se fera qu’à partir de 18h30. « Cette limite de temps n'est pas valable pour les autres fan zones et les hôtels vendant de l'alcool où ce sera comme d'habitude », a précisé Al-Khater. Malgré tout, le Qatar a fait des concessions, sachant qu’en temps normal l'alcool ne peut être acheté que par les résidents non-musulmans dans un magasin gouvernemental, ainsi qu’une trentaine de bars et de restaurants d'hôtels. En dehors de ces lieux, la consommation d'alcool n’est pas autorisée en public. Outre ce sujet d’alcool, la logistique du Qatar est remise en cause par certains supporters. Alors que le pays du Golfe attend plus d’un million de visiteurs durant le tournoi, la disponibilité et les prix des hébergements commencent à inquiéter du monde. Pas un souci pour Yasir Al-Jamal, qui a expliqué que « 100 % » des gens trouveront un logement dans l'émirat. D’ailleurs, le directeur général du Comité suprême d'organisation a précisé que chaque détenteur de billets pourra venir accompagné de trois personnes, ce qui offre une plus grande largesses à ceux qui veulent rester plus longtemps que pour un match dans l'Emirat.