TV : Médiapro ne paye pas, la LFP et la L1 vivent à crédit

TV : Médiapro ne paye pas, la LFP et la L1 vivent à crédit

Photo Icon Sport

Médiapro n’a pas payé en ce mois d'octobre, et les clubs de Ligue 1 attendent tout de même les versements.

Totalement coincée, la LFP va assumer le paiement des 172 ME prévus à la mi-octobre, alors que la société sino-espagnole n’a pas versé un centime, demandant à renégocier les droits TV de force. Pour le moment, ce n’est pas la question pour Vincent Labrune, qui va toutefois vite se retrouver dos au mur. Pour payer les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, la Ligue ne peut pas se reposer sur ses fonds propres, déjà bien entamées, en raison du montant en question. Résultat, la LFP va contracter un nouvel emprunt afin de permettre aux clubs de toucher la somme prévue, annonce L'Equipe. Pour rappel, la Ligue a déjà contracté plusieurs emprunts au nom des clubs, afin notamment de compenser le manque à gagner des droits TV précédents en raison de l’arrêt prématuré de la saison.

Des prêts garantis par l’état pour la plupart. Mais cette fois-ci, ce ne sera pas le cas et la LFP va devoir se rapprocher en urgence d’entreprises spécialisées et de banques dans les prêts de grosse somme. Une manière de garantir et de rassurer les présidents des clubs professionnels, qui ont basé leur budget sur ces rentrées majeures liées aux droits TV. Cet emprunt pour non-versement de l’échéance de Mediapro va aussi mettre en suspens le remboursement du prêt garanti par l’état, qui coûte actuellement 55 ME par an à la Ligue. Pour ne rien arranger, la prochaine échéance va vite arriver, puisqu’elle est prévue pour le mois de décembre, et la Ligue ne pourra clairement pas emprunter éternellement des sommes qu’elle ne remboursera pas tant que les droits TV ne seront pas versés. Autrement dit, la situation est déjà urgente, car Téléfoot va continuer de diffuser des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2, sans s’être acquitté de la somme correspondante.