TV : L’arnaque Mediapro débusquée en avant-première par Al-Khelaifi ?

TV : L’arnaque Mediapro débusquée en avant-première par Al-Khelaifi ?

Photo Icon Sport

En mai dernier, Mediapro faisait véritablement sauter la banque pour s’offrir les droits de la Ligue 1 sur la période 2020-2024 avec un montant global atteignant 1,153 milliard d’euro par an.

Un chiffre incroyable quand on sait que pour la saison 2019-2020, la globalité des droits télévisuels grimpait à 760 ME. Au vu de la situation financière exceptionnelle provoquée par la crise du coronavirus, certains présidents de clubs de Ligue 1 avaient émis récemment l’idée de voir Mediapro avancer une partie de la somme d'argent afin d’aider dès maintenant les clubs à traverser la crise. Une idée qui n’a pas réellement fait son chemin, ce qui n’étonnera pas un certain Nasser Al-Khelaïfi. Car selon les informations de Romain Molina, le président du PSG mais également de BeInSports a de gros doutes sur les capacités financières et sur la fiabilité de Mediapro.

« Beaucoup de clubs ont espéré que Mediapro leur sauve le cul en cette période où Canal ne veut pas payer. Mais quand Mediapro a signé le contrat pour les droits de la Ligue 1, il y avait des doutes et aujourd'hui ça se confirme. A l'époque, beaucoup se sont demandés comment Mediapro allait faire pour payer autant, etc. Dans l’une des dernières réunions, Nasser Al-Khelaïfi a officiellement fait part de ses grands doutes sur le fait que Mediapro honorera l’intégralité de la somme, que cela allait être compliqué. Et moi personnellement, j’écouterais un mec comme Nasser Al-Khelaïfi qui a 15 ans d’expérience dans les droits TV du sport derrière lui. Didier Quillot mise tout sur Mediapro mais attention, s’il y a un problème avec Mediapro il va falloir tout renégocier avec Canal Plus, BeInSports et RMC. La gestion à la Française est catastrophique, à ce jour on est le seul pays où on a carrément des doutes sur le diffuseur de la saison prochaine » a indiqué le journaliste, pour qui l’inquiétude est énorme au sein des clubs de Ligue 1 au sujet de Mediapro. Un caillou de plus dans la chaussure des clubs français en cette période très tendue…