TV : Gilles Verdez disjoncte et agresse Mediapro !

TV : Gilles Verdez disjoncte et agresse Mediapro !

Photo Ninat Studio/C8

Le non-paiement des droits TV par Mediapro provoque des réactions musclés, et Gilles Verdez n'est pas le dernier à tailler...les dirigeants du football français.

Ancien journaliste spécialisé dans le football, et désormais habitué de Touche Pas à Mon Poste, Gilles Verdez a aussi ses habitudes sur RTL, où il participe à « On refait le match ». Samedi soir, interrogé sur le fiasco des droits TV et la décision de Mediapro de ne pas payer la deuxième échéance du contrat avec la Ligue de Football Professionnel, Gilles Verdez a dit tout le monde qu’il pensait par ceux qui ont décidé de confier ces droits à la société de Jaume Roures il y a deux ans. Pour lui, à force de vouloir toujours plus d’argent, les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 se sont suicidés.

« Le football français est au fond du trou, mais uniquement par sa faute. Quand on choisit de se marier avec le diable, on sait que l’on va en enfer. Tout le monde savait que Mediapro était une coquille vide, il y avait des diffuseurs qui auraient pu être plus sérieux, mais à force de courir derrière le milliard d’euros ils se retrouvent sans rien. Et ce sont les mêmes dirigeants qui crient aujourd’hui sur Mediapro. Mais on savait très bien. Une société sérieuse ? Moi je dis que la catastrophe était annoncée, elle est là, ce que j’espère c’est que l’état français ne viendra pas au secours du football français. Moi, en tant que citoyen français je refuse de payer pour ces incapables de présidents », a lancé un Gilles Verdez totalement furieux de cette situation et qui ne voit pas comment les choses vont pouvoir s'arranger entre la LFP et Mediapro.