TV : Amazon se félicite, mais à quel prix ?

TV : Amazon se félicite, mais à quel prix ?

C’est encore le grand flou en ce qui concerne les futurs diffuseurs du championnat de France à partir de la saison prochaine.

Cela devait être Canal+ et BeIN Sports dans une association entre deux partenaires qui avaient péniblement réussi à faire un effort, et finalement, la LFP a annoncé qu’Amazon récupérait la totalité des lots qui appartenaient à Médiapro auparavant, ne laissant que le deuxième et le troisième choix à Canal+. Un scénario qui a clairement vexé la chaine cryptée, qui a même décidé de se retirer de l’appel d’offres, annonçant dans un communiqué express la fin de sa collaboration et de la diffusion du football français sur ses antennes. Voilà qui promet des mouvements encore pour les semaines à venir, mais de son côté, Amazon en sort clairement grandi. Le géant américain a fait l’offre que la LFP attendait, et récupère une incroyable exposition médiatique et sportive pour sa chaine Amazon Prime. Pour le coût de 250 ME par an tout de même. 

La question que tout le monde se pose est évidente, l’abonnement à moins de 5 euros par mois sera-t-il toujours suffisant pour suivre 80 % des matchs de Ligue 1 ? Si cela devait être le cas, le téléspectateur serait tout de même le grand gagnant, avec des matchs à suivre pour une somme plus que raisonnable, et un abonnement plus que deux fois moins cher que BeIN Sports, trois ou quatre fois moins cher que RMC, et cinq à six fois moins cher que Canal+. Amazon pourrait logiquement être tenté de mettre en place un abonnement spécial pour le football, avec un prix revu à la hausse. Mais pour le moment, l’entreprise de Jeff Bezos n’a pas laissé le moindre indice, se contentant de se féliciter de cette acquisition, sans parler du futur prix. « De plus amples détails sur le prix, la production, l'équipe de consultants ou l'expérience client seront communiqués dans les prochaines semaines, en amont du démarrage de la prochaine saison au mois d’août », a livré Amazon, qui prend une position assez logique. En effet, avec l’annonce récente de Canal+, personne ne sait ce qu’il adviendra des deux matchs restants du week-end auxquels, sauf coup de bluff, la chaine cryptée semble renoncer. A moins que Vincent Labrune, grand stratège dans cette situation tendue, ait déjà prévu le coup, et négocié un tarif pour 100 % de la Ligue 1 avec Amazon, même s’il n’atteindra du coup pas les 650 ME annoncés ce vendredi après-midi.