Rennes met l’OM dans une énorme panade !

Rennes met l’OM dans une énorme panade !

Photo Icon Sport

Match catastrophique pour l’OM au Vélodrome, qui s’est incliné 2-5. Les Marseillais, privés de leur public dans le premier quart d’heure, étaient menés 0-3 mais ont failli revenir au score. Au classement, Rennes prend place sur le podium, mais les Olympiens vont devoir regarder derrière.

Avant même le coup d’envoi, le match se compliquait pour l’OM, privé de son public, qui clairsemait le Vélodrome, et de ses supporters, qui boycottaient le premier quart d’heure. Lien de cause à effet ou pas, Rennes allait marquer trois buts pendant ce laps de temps. D’une tête plongeante de Gourcuff tout d’abord, à l’origine et à la conclusion de l’action (0-1, 4e), puis sur un coup de pied travaillé à la sauce Courbis avec la reprise de Diagne au second poteau (0-2, 9e), et enfin sur un tir dévié de Dembélé, symbole d’un début de match parfait pour les Bretons (0-3, 14e). A l’arrivée des supporters, cela sentait le souffre avec la sollicitation des forces de l’ordre pour empêcher le terrain d’être envahi et Thauvin réduisait le score d’une frappe enroulée parfaite, mais loin d’être applaudie (1-3, 20e). L’OM reprenait la maitrise du jeu, mais l’efficacité n’était comme souvent pas au rendez-vous.

Après la pause, on pensait même Marseille capable de revenir, surtout que Rolando poussait la balle au fond après une grosse faute de main de Costil sur corner (2-3, 50e). Mais Cabella voyait sa tentative heurter le poteau, tandis que même Mandanda s’y mettait, avec un ballon qu’il laissait passer sous ses bras sur un tir flottant de Gourcuff (2-4, 59e). L’OM était à la dérive, et Sio clôturait la marque d’un tir en rupture au point de pénalty (2-5, 77e) devant un Vélodrome médusé par cette série catastrophique qui se prolonge de manière inquiétante. En fonction des résultats du week-end, la zone rouge pourrait en effet se rapprocher dangereusement pour l’OM. A Rennes en revanche, tout va bien grâce à un Dembélé en feu et un Gourcuff qui retrouve ses jambes et son aura.