OM-PSG : Mbappé et Messi, Payet grince des dents

OM-PSG : Mbappé et Messi, Payet grince des dents

Icon Sport

Dimitri Payet aurait aimé que le but splendide de Sead Kolasinac contre Toulouse soit mis en avant. Mais l'OM n'est pas le PSG, note le meneur de jeu marseillais. 

L’OM a redémarré sa saison en trombe avec un festival offensif contre Toulouse pour une victoire 6-1. La fin de match a été totalement folle avec des buts venus d’ailleurs. Sead Kolasniac, qui était passé par tous les sentiments avant la trêve mondialiste, a profité de sa titularisation pour effectuer un enchainement somptueux qui a scotché tout le monde. Le défenseur bosnien a enchainé un contrôle heureux en pleine course avec une finition pleine de sang-froid, entre crochet avec la semelle et but marqué en toute tranquillité. De quoi lui valoir les félicitations du maestro de l’OM, Dimitri Payet. Le numéro 10 marseillais a même malicieusement glissé une peau de banane à deux joueurs du PSG, expliquant que ce but n’allait pas faire le buzz car il n’était marqué que par un défenseur de l’OM, et pas par une star de l’armada parisienne. 

Payet s'incline devant ce but hors-norme

« Si c’est Messi ou Mbappé qui le met, ça fait le tour de la planète football. Il y a de la technique, du sang-froid, c’est propre, bravo ! Le contrôle est peut-être involontaire mais ça lui permet de lancer son action. Mais même s’il y a beaucoup de réussite sur ce contrôle, ce qu’il fait ensuite, comment il finit tranquillement, c’est beau », a souligné dans La Provence le Réunionnais, qui a été intenable sur cette rencontre, mais s’est fait voler la vedette par le but de Sead Kolasinac. De son côté, le défenseur bosnien admettait sans problème la réussite de son contrôle, avouant ne pas savoir comment le ballon lui était revenu dans les pieds, même si le reste de l’action ne doit rien à personne. Un festival offensif qui permet à l’OM de remonter sur le podium au bon moment, même s’il y a toujours 11 points de retard sur le PSG de Mbappé et Messi.