OL-LOSC : Pas de baisse des salaires, l'explication tombe

OL-LOSC : Pas de baisse des salaires, l'explication tombe

Après l’accord trouvé avec Canal+ pour un semblant de sauvetage des finances du football français, les clubs savent au moins à quoi s’attendre : une énorme baisse des revenus de plus, qui s’ajoute à la crise sanitaire et ses conséquences.

Résultat, dans plusieurs clubs, avec l’accord de l’UNFP, des discussions ont eu lieu pour une éventuelle baisse volontaire du salaire des joueurs. Reims a trouvé un accord en ce sens, et dans d’autres clubs, des joueurs ont annoncé avoir fait un effort en cette période aussi particulière que délicate. Dans les grands clubs, c’est encore très délicat. Au PSG, si les salariés hors sportifs sont au chômage partiel, les stars n’ont pour le moment pas de négociations à ce niveau. Même chose au LOSC et à l’OL, annonce L’Equipe ce mardi. En effet, il y a bien quelques discussions au cas par cas dans le Nord, mais pour les deux clubs actuellement concentrés dans la lutte pour le titre, l’idée des dirigeants est de ne surtout pas braquer les joueurs avec des négociations sur des concessions salariales.

Comme l’explique le quotidien sportif, la crainte des clubs est de polluer le vestiaire avec des efforts consentis par certains et pas par d’autres, ou des jalousies sur les négociations de contrat, comme cela a pu être le cas entre Thauvin et Payet l’année dernière à l’OM. Résultat, à Lille comme à Lyon, on se dit tout simplement qu’il vaut mieux garder la bonne série, le moral au top et le compte en banque intact, avec pourquoi pas une très belle surprise au bout. Puisqu’une place en Ligue des Champions verrouillée et même pourquoi pas un titre de champion permettrait de bien plus remplir les caisses qu’une négociation sur quelques mois sur le salaire de certains joueurs.