Mario Balotelli, de super zéro à super héros

Mario Balotelli, de super zéro à super héros

Photo Icon Sport

Dans une rencontre très équilibrée, le seul but de la rencontre est venu de Mario Balotelli, qui permet à Nice de s’imposer 0-1 à Rennes. L’attaquant italien a traversé le match comme un fantôme avant de marquer un but dont il a le secret.

Du soleil, un stade bien garni, une belle pelouse et deux équipes en rédemption, il y avait tout de réuni pour assister à un bon match ce dimanche au Roazhon Park. Toutefois, la rencontre a longtemps tourné à une guerre de possession. Nice prenait rapidement le meilleur grâce à sa maitrise technique mais la finition n’était pas au rendez-vous, à l’image de deux sauvetages de Koubek devant Pléa (30e et 31e).

Après le repos, le scénario s’inversait et Rennes dominait sérieusement une équipe azuréenne qui subissait. La faute en partie à Mario Balotelli, qui marchait sur le terrain à la grande colère de son entraineur, qui s’apprêtait à le faire sortir jusqu’à… Un ballon récupéré par Pléa qui ouvrait sur le côté à l’Italien, dont la frappe surpuissante en angle fermée trompait Koubek (0-1, 79e). L’éclair était tombé, et SuperMario pouvait sortir après fait la différence, replaçant, dans son style très particulier, une équipe de Nice dans la première partie de tableau.

Share