L1 : Roxana Maracineanu va encore se mettre les footeux à dos

L1 : Roxana Maracineanu va encore se mettre les footeux à dos

Photo Icon Sport

En fonction de la situation sanitaire dans quelques mois, la Ligue 1 pourrait être autorisée à reprendre avec un public plus ou moins nombreux. Sur ce sujet, le gouvernement ne prendra aucun risque.

Roxana Maracineanu ne s’est pas fait que des amis dans le monde du football professionnel. Pour beaucoup d’acteurs et d’observateurs, la passivité et l’opinion controversée de la ministre des Sports ont notamment provoqué l’arrêt de la saison de Ligue 1, alors que d’autres championnats européens peuvent reprendre. Et la cote de l’ancienne nageuse ne risque pas d’augmenter compte tenu de sa prudence quant au retour du public dans les stades à la reprise.

« Lorsque le championnat 2020-2021 reprendra, je veux que ça puisse reprendre avec du public dans les stades, en continuant à respecter la norme qui est aujourd’hui en vigueur de 5.000 personnes présentes au même moment, dans un même endroit. Ce sera le cas pour le moment dans les stades, a rappelé la ministre à RMC. Pour ces décisions, il faudra voir d’abord au 22 juin, puis à la mi-juillet. Le virus est encore là. Nous comptons encore, malheureusement, 30 décès par jour liés au Covid. »

20.000 fans, ce n’est pas fait

« Tant que la courbe ne descendra pas, ne donnera pas le signal d’une épidémie intégralement maîtrisée, avec un risque très minime de transmission, le sport continuera évidemment à être attentif, a-t-elle ajouté. Nous sommes un secteur où le corps est en jeu, avec des contacts. Les échanges entre les pratiquants sont multiples. Il faut que nous veillions. Je n’ai pas envie qu’on retrouve le sport sur le banc des accusés si jamais il y a une remontée du virus en France. » Pas sûr que le gouvernement augmente la jauge jusqu’à 20.000 spectateurs comme beaucoup l’espèrent.