L1 : La Ligue 1 touche le fond, Daniel Riolo est dépité

L1 : La Ligue 1 touche le fond, Daniel Riolo est dépité

Photo Icon Sport

Rarement, le classement de la Ligue 1 aura été aussi serré après douze journées dans son histoire. Deuxième, Angers ne compte que huit points d’avance sur le barragiste, Toulouse.

Indiscutablement la preuve que le niveau du championnat est en baisse, et qu’aucune des grosses cylindrées, hormis le Paris Saint-Germain, ne parvient à s’imposer comme un potentiel dauphin. Marseille et Lyon vont mieux mais restent irréguliers, tout comme Monaco tandis que Saint-Etienne est parti de loin. Pour Daniel Riolo, toujours très attentif au niveau des équipes majeures du championnat et qui a abordé le sujet sur le site de RMC, il est évident que la Ligue 1 touche le fond.

« La L1 présente, au soir de la 12e journée, le pire deuxième de son histoire. Faut-il comparer avec les autres ? Evidemment ailleurs la moyenne du  deuxième tourne autour de deux points par matches. En France, c’est 1.63, une misère. Cette saison, le PSG a déjà perdu trois fois en douze journées. C’est beaucoup et ça aurait pu permettre aux autres d’en profiter. Mais l’OL, l’OM, Monaco et même Lille ne s’accrochent pas. Chaque journée met un club en crise et offre un espoir de podium à une autre. En gros, Rennes aujourd’hui 14e avec un match en moins peut en cas de victoire revenir à deux points du SCO d’Angers actuel dauphin ! Magnifique ! Le nivellement par le bas est constant. Notre Ligue 1 n’a jamais été aussi nulle. C’est une belle conclusion ça non ? Et encore, je n’ai pas évoqué les tribunes vides, la catastrophique intervention du VAR qui rend les matches encore plus tristes et désolants » a lâché Daniel Riolo dans son édito. Voilà qui ne manquera pas de faire réagir…