L1 : Foot terminé en 2020, Caïazzo fait peur

L1 : Foot terminé en 2020, Caïazzo fait peur

Photo Icon Sport

Le dirigeant de l'AS Saint-Etienne a livré une théorie bien sombre pour la reprise du football, qui pourrait ne pas avoir lieu de sitôt.

Le déconfinement approche en France, il est déjà de mise dans quelques pays européens, et se prépare dans d’autres. Même si les tendances sont globalement à la baisse en ce qui concerne le nombre de cas, d’hospitalisations et de décès, la pandémie de Covid-19 provoque toujours des situations inédites sur la planète. Des mesures de précaution continuent d’être en place, et le déconfinement laisse forcément beaucoup d’inquiétude en suspens. Reprise de l’école, du travail, des activités, si cela sera progressif, le risque d’une deuxième vague et d’une activité plus prononcée du virus existe. C’est pour cela que le gouvernement a décidé d’arrêter complètement les sports de contact, y compris le football professionnel qui a du mettre le clignotant alors qu’il se préparait à reprendre.

Une pause prévue jusqu’en août si tout se passe bien au niveau de l’évolution de la pandémie. De son côté, Bernard Caïazzo, très présent sur la scène médiatique ces dernières semaines, a lui surpris tout le monde en évoquant un scénario plus pessimiste, qui verrait le virus repartir de plus belle, et mettre fin à toute reprise. Le football pourrait ainsi ne plus avoir droit de cité avant 2021 selon le co-président de l’AS Saint-Etienne.

« Je ne sais même pas si on va rejouer en 2020. Je ne ferai aucun pari là-dessus. Cela ne sert à rien de se fixer des échéances. Même le meilleur scientifique du monde ne peut pas l’assurer. On est donc obligé de faire un pilotage à vue. Je ne sais pas non plus si on rejouera en 2020 avec du public. On fait comment alors ? », a souligné dans Le Progrès le président du syndicat Première Ligue, persuadé que cela ne sert à rien de trop s’avancer et de tabler sur une reprise la plus rapide possible. Pour le moment, cela n’empêche pas nos voisins de faire le forcing pour reprendre à tout prix. Sans garantie non plus que cela ne va pas causer des problèmes sanitaires sérieux.