Foot : Ces joueurs de Ligue 1 choquent Aulas

Foot : Ces joueurs de Ligue 1 choquent Aulas

Photo Icon Sport

Tandis qu’il ne cesse de réclamer la reprise de la Ligue 1, Jean-Michel Aulas fait face à une vague de pessimisme en France.

Contrairement à l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre ou bien sûr l’Allemagne, la France n’a pas réellement envisagé de reprendre la Ligue 1. La LFP avait bien établi un plan de reprise, mais ce dernier n’a pas pesé bien lourd face aux décisions du gouvernement, qui a décidé dès le mois d’avril de stopper définitivement la saison 2019-2020. Un scandale absolu pour Jean-Michel Aulas… mais pas pour les joueurs de Ligue 1. Plusieurs d’entre eux se sont exprimés dans L’Equipe et ont fait savoir qu’ils étaient en accord avec la décision d’arrêter le championnat.

C’est notamment le cas de Nîmes, Kevin Denkey. « Il faut comprendre que le foot n'était plus la priorité, il fallait penser aux autres. On avait mis le sport de côté. C'est pour cela qu'il n'y a pas de frustration. on peut parler de gestes barrières, mais le foot reste un sport de contact, avec des tacles, des duels. Certains peuvent faire abstraction de tout cela parce que le foot leur a manqué. Mais d'autres sont davantage sur la réserve, ils pensent à leur famille, tout ce qu'il y a autour ». Le son de cloche est similaire, pour ne pas dire anti-reprise chez le Dijonnais Mickaël Alphonse. « C'est très facile de dire ça maintenant, de refaire l'histoire. Il fait beau, il y a le déconfinement, il y a moins de cas. Mais, à l'époque, je pense vraiment qu'il y avait peu de joueurs de L1 qui voulaient reprendre. Aujourd'hui, la question ne se pose plus. Mais il faut quand même se remettre dans le contexte de la décision. Il n’y avait pas de masques, peu de tests. Pour moi, c'est une décision juste et honnête ».

Toujours dans les colonnes du quotidien national, Frédéric Sammaritano a été encore plus loin, indiquant qu’il ne souhaitait pas jouer à huis clos. « J'ai envie de retrouver les terrains, de retrouver l'adrénaline de la compétition, précise-t-il. Mais dans des stades vides, avec des remplaçants qui portent des masques, ça ne me semble pas ressembler à du foot ». Autant de réactions qui ne manqueront pas de faire bouillir le président de l’OL ou encore les consultants militant à 100 % pour une reprise de la Ligue 1 comme c’est par exemple le cas, depuis le premier jour, du consultant de RMC Daniel Riolo. Heureusement, certains joueurs étaient motivés comme jamais à l’idée de reprendre le football malgré les risques encourus. C’était notamment le cas de Bruno Guimaraes (OL), de José Fonte ou encore de Benjamin André (Lille)…