Champion de France cherche… arrière gauche

 Champion de France cherche… arrière gauche
L’indisponibilité de François Clerc met les dirigeants lyonnais dos au mur. Ils recruteront un défenseur avant la fin du mois d’août.

Chrétien part du mauvais pied

La blessure de François Clerc devrait provoquer le recrutement d’un arrière latéral à Lyon avant la fin du mois d’août, a reconnu ce mercredi matin Claude Puel. Les premières rumeurs font état du grand intérêt de l’OL pour Mickael Chrétien. Le joueur marocain, longtemps annoncé au Betis Séville cet été, avait finalement changé d’avis avant la reprise en prolongeant son contrat à Nancy. Difficile de le voir quitter quelques jours plus tard la Lorraine, même si la mise à prix de cinq millions d’euros n’est pas genre à faire peur à Jean-Michel Aulas.


Si cet intérêt pourrait paraître logique en raison du profil, du poste et des qualités du joueur marocain, la piste pourrait pourtant rapidement être abandonné à en croire Claude Puel. « On ciblera par la suite par rapport à l’équilibre de l’effectif la meilleure opportunité pour nous. On s’oriente aujourd’hui vers un latéral gauche. L’idée est d’avoir un joueur supplémentaire sur ce côté », annonce le coach des Gônes, qui n’ignore pas que Chrétien n’est pas gaucher.

Les jeunes en embuscade

La stratégie du staff lyonnais semble donc vouloir réserver le couloir droit à Anthony Reveillère et Lamine Gassama. « A droite, nous avons Lamine Gassama qui peut rendre bien des services. C’est un jeune élément qui a montré de bonnes choses et qui va monter en puissance. C’est un bon jeune en devenir, à lui de saisir sa chance », a confirmé Claude Puel. Ce même Gassama pourrait bien avoir sa chance encore plus tôt que prévu puisqu’Anthony Reveillère était encore aux soins ce mercredi en raison d’une torsion – sans gravité – à la cheville.


Désormais donc, l’OL se met en quête d’un défenseur latéral gauche avec deux profils en tête. Soit un expérimenté de Ligue 1 qui acceptera d’être numéro le cinquième défenseur latéral de l’effectif après le retour de François Clerc, soit un petit jeune à aguerrir sur le banc où dans les Coupes nationales. Pour l’instant, l’OL semble bien privilégier une piste puisque les recruteurs lorgnent sur le très jeune latéral gauche lensois Timothée Kolodzieczak, qui, à 17 ans, n’est pas encore sorti du centre de formation artésien.
Guillaume Comte