Média : L'Equipe impacté par la crise, on taille dans les salaires

Média : L'Equipe impacté par la crise, on taille dans les salaires

Photo Icon Sport

Si BeInSports et RMC ont décidé de tailler dans leurs effectifs, le quotidien L'Equipe veut éviter cela en imposant des économies salariales à ses journalistes.

Après RMC et BeInsports, la crise rattrape L’Equipe, et lundi le directeur général du groupe Amaury a annoncé des mauvaises nouvelles aux représentants du personnel du quotidien sportif. Car l’impact économique de la crise du Covid19 frappe les médias, et cela pourrait se solder par des pertes à hauteur de 16ME en 2020 pour L’Equipe. Résultat, pour conserver l’ensemble de son effectif, le DG veut imposer une baisse provisoire de 10% des salaires de ses 302 journalistes, la masse salariale du quotidien étant de 37,5ME par an. De même, 18 jours de RTT seront supprimés. Des annonces qui ont fait bondir les syndicats qui estiment qu’il s’agit très clairement d’un chantage de la direction.

Interrogé par Le Figaro, le représentant du Syndicat National des Journalistes fulmine face aux exigences patronales. « C’est inacceptable. Pendant tout le confinement, les salariés ont fait un gros effort pour faire un journal de qualité et, alors que la plupart des salariés ne sont pas encore rentrés au bureau, la direction leur dit aujourd’hui qu’il faut travailler 9 % de plus pour gagner 10 % de moins !  Les salariés sont excédés. Ils viennent déjà de se voir imposer en 2018 la fusion des rédactions entre le journal et le site web », confie Francis Magois. Outre ces décisions drastiques, L’Equipe va également prendre des mesures afin d’inciter ses salariés les plus âgés à partir à la retraite. Enfin, la chaîne L'Equipe devrait échapper à ces mesures économiques.