Affaire : Miracle à Barcelone, Neymar s’en sort indemne

Affaire : Miracle à Barcelone, Neymar s’en sort indemne

Impliqué dans l’affaire de son transfert au FC Barcelone présumé frauduleux, Neymar ne devrait écoper d’aucune sanction. L’attaquant du Paris Saint-Germain, qui risquait une peine de prison ainsi qu’une grosse amende, a vu le parquet retirer ses accusations ce vendredi.

Voilà un rebondissement inespéré pour Neymar. Jugé dans l’affaire de son transfert au FC Barcelone, le Brésilien devrait s’en sortir indemne. En effet, le parquet a finalement retiré toutes ses accusations de corruption et de fraudes contre l’attaquant du Paris Saint-Germain et contre tous les autres accusés jugés pendant le procès. Seule la mère de Neymar reste sous la menace. Un véritable soulagement pour l’ancien crack de Santos. « Crois en toi et Dieu te montrera à quel point tu es fort », a réagi le Parisien sur Twitter.

Il faut dire que l’international auriverde risquait gros dans cette affaire. Avant le revirement de situation, le parquet avait requis deux ans de prison et une amende de 10 millions d'euros à son encontre. A noter que son père et agent, deux anciens présidents du Barça Sandro Rosell et Josep Maria Bartomeu, ainsi qu’un ex-dirigeant de Santos Odilio Rodrigues Filho bénéficient également de ce coup de théâtre. En revanche, la nouvelle risque de ne pas plaire à DIS. La société d’investissement brésilienne, qui possédait 40% des droits de Neymar lorsqu’il évoluait à Santos, avait porté plainte pour escroquerie en 2015.

Les montants du transfert présumé frauduleux

La partie plaignante estime que le clan Neymar et Santos lui ont dissimulé le vrai montant du transfert conclu en 2013, ainsi que l’existence d'une clause d’exclusivité en faveur du Barça. Rappelons que le club catalan avait annoncé une opération à 57,1 M€ (40 M€ pour le clan Neymar et 17,1 M€ pour Santos), bien loin des 83 M€ estimés par la justice espagnole. Finalement, DIS a touché 6,8 M€ et réclame 35 M€ dans cette affaire. Ce procès à Barcelone, durant lequel Neymar et son père ont tout démenti, prendra fin lundi.