Juve : Pas de panique pour le remplaçant de Cristiano Ronaldo

Juve : Pas de panique pour le remplaçant de Cristiano Ronaldo

Icon Sport

Alors qu’il aura la lourde tâche de compenser le départ de Cristiano Ronaldo à la pointe de l’attaque de la Juventus, Moise Kean ne ressent aucune pression négative.

Suite à la perte de Cristiano Ronaldo, qui a décidé de retourner à Manchester United après seulement trois saisons sous le maillot de la Vieille Dame, la Juve a dû réagir en urgence sur la fin de mercato pour lui trouver un remplaçant. Au final, Turin ne s’est pas compliqué la vie en faisant revenir Moise Kean. Recruté dans le cadre d’un prêt payant de 7 ME de deux ans, assorti d’une obligation d'achat de 28 millions d’euros, l'international italien a l’avantage de bien connaître la maison. Vu que le buteur a été formé à la Juventus entre 2011 et 2019. Jusqu’à son départ pour Everton contre un chèque de 27,5 ME, Kean était considéré comme une pépite du football européen. Mais depuis deux ans, et malgré une dernière saison plus que correcte sous la tunique du PSG, sa cote a un peu baissé. 

« Je ne ressens aucune pression pour remplacer Cristiano Ronaldo »

Désormais, il a maintenant les cartes en main pour relancer sa carrière, vu que Massimiliano Allegri compte sur lui à la Juve. Pour cela, Kean devra quand même faire sa place face à une belle concurrence, menée par Paulo Dybala, Alvaro Morata, Federico Chiesa ou Dejan Kulusevski. Car depuis son retour à Turin, il a ciré le banc des remplaçants avant d’entrer en fin de partie, contre Naples en Serie A et Malmo en Ligue des Champions. Quoi qu’il en soit, le joueur de 21 ans ne ressent pas vraiment un fardeau avec son statut de remplaçant de Cristiano Ronaldo.

« Je n'ai pas de pression pour remplacer Cristiano Ronaldo. Je veux juste donner un coup de main au club dans lequel j'ai grandi et où j'ai vécu de bons moments. Je veux juste jouer mon jeu. Je ressens juste la responsabilité de porter le maillot de la Juventus », a lâché, en conférence de presse, Kean, qui sait que son arrivée à la Juve n’est pas directement liée au départ de CR7. Tout simplement parce que son agent Mino Raiola négociait son retour à Turin plusieurs semaines avant la fuite de Cristiano Ronaldo à Manchester.