Juve : Messi avec les enfants, Evra vote pour Cristiano Ronaldo

Juve : Messi avec les enfants, Evra vote pour Cristiano Ronaldo

Photo Icon Sport

Dans un entretien accordé à Sky Sports, Patrice Evra a composé son onze de rêve avec des joueurs qu’il a côtoyés pendant sa carrière.

Une équipe où l’on retrouve notamment Andrea Pirlo, Paul Scholes, Ryan Giggs ou encore Cristiano Ronaldo bien sûr. On peut même dire que CR7 est le coéquipier qui a le plus marqué le Français à Manchester United. « Je me souviens d'une conversation avec Cristiano quand il a gagné son premier Ballon d'Or, a raconté le jeune retraité. Il m'a dit qu'il devait en remporter au moins cinq, et c'est ce qu'il a fait. Je ne suis pas surpris. Cristiano est le joueur le plus professionnel avec qui j'ai joué. Quand on s'entraînait à 10 heures, il arrivait à 8 heures. Il était le dernier à quitter le terrain d'entraînement, il travaillait ses gestes. »

De quoi confirmer la réputation de Cristiano Ronaldo, que l’ancien latéral gauche refuse de comparer à Lionel Messi. La raison est simple, tout est trop facile pour l’Argentin du FC Barcelone. « C'est pour cela que quand on le compare à Messi, je le choisis toujours. Messi, c'est juste un don, a résumé Evra. Dieu lui a dit d'aller jouer avec nous les enfants, mais Cristiano a travaillé si dur. C'est une machine. Il ne veut rien perdre. Il veut être le plus beau, le mieux habillé. » Et le plus fort au ping-pong, selon la célèbre anecdote de l’ex-Monégasque.

Quand CR7 perd au ping-pong

« Il jouait au tennis de table avec Rio Ferdinand et quand Rio le battait, tout le monde se moquait de lui, a raconté le natif de Dakar. Deux semaines plus tard, Cristiano a acheté une table. Il s'est entraîné et a prévenu qu'il aurait sa revanche. Rio lui a dit de ne pas se ridiculiser mais ils ont joué et Cristiano a gagné. C'est dire sa mentalité. » Puis l’ex-international tricolore s’est souvenu d’un échange plus récent avec le Bianconero.

« Avant qu'il ne signe à la Juventus, il m'a appelé 20 minutes avant pour me demander ce que le club avait de spécial. Je lui ai dit que sa manière de s'entraîner correspondait à la culture du club. Il m'a dit que j'avais totalement raison et qu'il jouerait jusqu'à ses 40 ans », a révélé Evra, le plus grand fan du quintuple Ballon d’Or.