Madrid-Barça, l'attaque humiliante de Fred Hermel !

Madrid-Barça, l'attaque humiliante de Fred Hermel !

L'Atlético Madrid a enfoncé un peu plus le FC Barcelone dans la crise en s'imposant sans trembler en Liga. Le Barça ne ressemble plus à grand-chose et les humiliations s'enchaînent.

Après la déroute de mercredi en Ligue des Champions au Portugal, Ronald Koeman et ses hommes savaient que le rendez-vous de samedi soir en Championnat d’Espagne contre l’Atlético Madrid était attendu. Même si dans les heures qui ont précédé ce choc, l’entraîneur néerlandais du FC Barcelone avait reçu le soutien ferme de Joan Laporta, Koeman espérait que ses joueurs répondent au déluge de critiques face aux Colchoneros. Mais cela n’a pas été le cas, Memphis Depay et ses coéquipiers étant incapables de poser des problèmes aux joueurs d’un Diego Simeone surexcité sur le bord du terrain. Pour le Barça l’humiliation a été totale puisque c’est Luis Suarez, qui avait été remercié d’un coup de fil bref par Koeman, qui a ouvert le score, l’attaquant de l’Atlético Madrid célébrant son but en rappelant à son ancien entraîneur cet épisode. Et même si pour les supporters français, la non-titularisation d’Antoine Griezmann, entré en seconde période, est une déception, du côté madrilène c’était la fête. Pour Frédéric Hermel, grand spécialiste du football espagnol, il est clair que le FC Barcelone ne ressemble plus à rien. 

Barcelone c'est la catastrophe constate Fred Hermel

Evoquant ce nouveau naufrage à Madrid, le journaliste de RMC n’est pas tendre avec le Barça. « C’est grave, mais c’était un entraînement agréable à suivre. En seconde période, l’Atlético Madrid a géré d’une manière tranquille, il n’y avait pas de compétitivité en face, même Simeone a mis le feu en fin de match pour réveiller un peu le public. C’est catastrophique de voir le Barça dans cet état-là (…) Les mouvements, les passes, c’est l’école Barça, dont c’est agréable à voir, mais il n’y a pas d’efficacité. Une seule victoire lors de ses six derniers matchs, c’est catastrophique (…) Piqué et Busquets n’y arrivent plus, ils se sont engueulés, mais on ne peut même plus parler d’engueulade, c’est de l’incompréhension, alors qu’ils ont joué plus de 1000 matchs ensemble », fait remarquer Fred Hermel, qui se demande comment tout cela va se finir pour le club de Joan Laporta.