Esp : Persécuté, Hazard pète un cable

Esp : Persécuté, Hazard pète un cable

En difficulté au Real Madrid, Eden Hazard estime être la cible de fautes volontaires de la part de ses adversaires qui n'hésiteraient pas à cibler sa cheville, source de toutes ses récentes blessures.

Alors qu'il brillait à Chelsea, Eden Hazard a toujours intéressé le Real Madrid. Un intérêt réciproque puisque le Belge n'a jamais caché qu'évoluer chez le club espagnol était son rêve. Après plusieurs rendez-vous manqués, l'ailier rejoignait enfin Madrid en 2019 avec la lourde tâche de faire oublier un certain Cristiano Ronaldo. Deux saisons plus tard, force est de constater que le duo Hazard / Real est l'un des plus gros flops des dernières années. Trop souvent blessé, l'ancien lillois a perdu le coup de rein qui faisait sa force. Un manque d'accélération qui le pousse à revenir en arrière sur la plupart des actions. Pour couronner le tout, le Diable Rouge a crée la polémique, s'affichant sourire aux lèvres avec ses anciens coéquipiers de Chelsea juste après l'élimination subie par les Madrilènes en Ligue des Champions. Mais si son adaptation en Liga ne se déroule pas comme il l'espérait, Eden Hazard pense avoir un début d'explication.

Hazard persécuté 

Entré en cours de match lors de la large victoire des siens face à Grenade, l'international belge n'a pas été épargné par ses adversaires, étant la cible de nombreux mauvais coups, surtout au niveau des chevilles. Une situation qui exaspère le joueur. Le quotidien AS révèle qu'Eden Hazard estime être la cible de vilaines fautes volontaires de la part des équipes adverses. Sa cheville droite, origine de tous ses pépins physiques depuis la faute de Thomas Meunier lors d'un match face au PSG en Ligue des Champions, est régulièrement visée par ses adversaires directs en Liga. Toujours selon AS, les dirigeants du Real s'inquiètent même de la situation qui mine le moral du joueur et influe négativement sur son rendement sur le terrain. Après deux ans très décevants en Liga, Eden Hazard pourrait bien vivre ses derniers instants du côté de Madrid, à l'instar d'un certain Zinédine Zidane, avec qui il a toujours été très proche.