SRFC : Le poids de Ben Arfa, un sujet de discorde à Rennes

SRFC : Le poids de Ben Arfa, un sujet de discorde à Rennes

Photo Icon Sport

Considéré comme la recrue phare de l’été, Hatem Ben Arfa évolue encore loin de son meilleur niveau avec le Stade Rennais.

Le milieu offensif n’a pas encore retrouvé sa condition physique et peine à se montrer décisif. La preuve en statistiques puisque l’ancien Parisien ne compte qu’un but et une offrande en championnat. Dans la situation de l’actuel 12e de Ligue 1, c’est nettement insuffisant. Pas de quoi inquiéter Sabri Lamouchi qui laisse encore du temps à Ben Arfa.

« On l'a pris en connaissance de cause en sachant qu'il nous fallait faire un travail de fond après une longue inactivité de compétition, a défendu l’entraîneur rennais. Il avait eu une meilleure quinzaine en octobre et il a eu une petite blessure qui l'a un peu ennuyé, et donc un manque de temps de jeu puisque les choses ne se sont pas enchaînées comme il le fallait. Mais il est sur la bonne voie et Hatem nous apportera ce qui était prévu qu'il nous apporte. »

Ben Arfa refuse d’en perdre davantage

« Il est évident que tout le monde le regarde comme il y a quelque temps déjà, et les gens voudraient que ça aille beaucoup plus vite qu'aujourd'hui, a poursuivi le technicien. Mais il travaille comme tout le monde, avec un travail supplémentaire les après-midis quand tout le monde n'est pas là, pour revenir plus rapidement dans la meilleure condition possible et avoir un rôle important à jouer. » Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce travail en plus n’est pas réalisé dans le cadre d’un régime. Et pour cause, Ben Arfa se sent très bien comme il est.

« Une surcharge pondérale ? Possible ou non, il a toujours eu ce poids-là. Depuis qu'il est là, il a perdu deux kilos et il y a des joueurs qui se portent bien avec des kilos en plus, a répondu Lamouchi. On essaie de lui faire perdre des kilos, mais il sait exactement ce dont il a besoin et on fait en fonction de ce qu'on ressent et des besoins du joueur. » N’en déplaise à Thomas Meunier et Julian Draxler, Ben Arfa ne se sent pas à l’étroit dans son maillot taille M.