Hugo Lloris à Rennes, le cadeau de la famille Pinault ?

Hugo Lloris à Rennes, le cadeau de la famille Pinault ?

Icon Sport

L'avenir d'Hugo Lloris reste encore incertain. Le capitaine de l'Equipe de France arrive en fin de contrat à Tottenham et sa prolongation tarde. Certains rêvent de le faire revenir en France, Nice mais aussi maintenant le Stade Rennais. 

Une décennie qu'Hugo Lloris montre son talent et ses qualités dans les buts de Premier League. Arrivé en 2012 à Tottenham après quatre riches années à Lyon, Lloris est vite devenu un taulier des Spurs. Le capitaine des Bleus approche les 400 rencontres disputées avec le club du nord de Londres. Une certaine lassitude peut-elle gagner Hugo Lloris ? En tout cas, le gardien de 35 ans arrive à un moment où il peut questionner son futur à Londres. En fin de contrat en juin prochain, il n'a toujours pas prolongé malgré les appels du pied de son manager Antonio Conte, laissant la porte ouverte à un départ et pourquoi pas un retour en France. Le gardien champion du monde conserve une certaine côte de popularité dans l'Hexagone.

Rennes et François Pinault rêvent d'Hugo Lloris

L'OGC Nice, son club formateur, est sur le coup et a été maintenant rejoint par le Stade Rennais. Les Bretons se renseignent sur Lloris à l'initiative de leur propriétaire. Selon France Bleu Armorique, François Pinault veut faire venir le gardien des Bleus qu'il apprécie particulièrement et a mis le club sur le dossier depuis l'été dernier déjà. Rennes dispose de quelques atouts avec la puissance financière de son actionnaire qui lui a permis d'augmenter ses investissements ces dernières saisons. Les Rennais sont aussi plus solides sportivement avec des qualifications européennes régulières et de beaux parcours en coupe d'Europe. Cette saison, Rennes a fini premier de son groupe de Ligue Europa Conférence devant notamment le club de Lloris, Tottenham. Enfin, l'entraîneur Bruno Genesio et le directeur sportif Florian Maurice ont déjà côtoyé le gardien français lorsqu'il évoluait à l'OL. L'enthousiasme rennais ne sera douché que par deux éléments. L'attachement de Lloris à sa ville natale, Nice, qui pourrait le pousser dans les bras des Aiglons et de leur nouveau projet sportif en cas de retour en France. Et, surtout, le salaire de 500 000 euros par mois touché par le gardien à Londres. Malgré ses moyens, François Pinault n'a jamais offert pareil rémunération à un joueur rennais.