PSG : Tuchel ne sera pas viré, Leonardo enrage

PSG : Tuchel ne sera pas viré, Leonardo enrage

Photo Icon Sport

Une semaine après une défaite inaugurale face à Manchester United, le PSG doit gagner ce mercredi en Turquie. Thomas Tuchel peut dormir tranquille, il ne craint rien.

C'est peu dire qu'entre Leonardo et Thomas Tuchel la rupture est consommée depuis longtemps, la récente joute verbale entre le directeur sportif brésilien et l'entraîneur du Paris Saint-Germain l'ayant confirmé. Et les choix tactiques de Thomas Tuchel, qui a positionné Marquinhos en milieu de terrain et Danilo en défense contre Dijon et refera la même chose face à Basaksehir, ont clairement été vécus comme un bras d'honneur du coach allemand à Leonardo après le dernier mercato. Tandis que la pression augmente, Thomas Tuchel semble avoir compris que dans la dernière année de son contrat avec le PSG il dispose d'un atout qui vaut de l'or, à savoir que Nasser Al-Khelaifi ne dépensera pas une fortune XXL pour le limoger, lui et ses adjoints. L'ancien coach de Dortmund a signé un contrat en béton avec Paris et s'il est viré, alors le coût économique sera colossal. Même si on est loin du montant payé pour limoger Laurent Blanc (20ME), on parle tout de même d'un budget global de 10ME pour se séparer de Thomas Tuchel.

Dans le climat actuel, cette hypothèse est à oublier affirme Le Parisien, et cela alors que Leonardo est tout de même remonté contre Thomas Tuchel. « Avec certains de ses interlocuteurs, Leonardo ne fait d’ailleurs plus mystère de son manque d’atomes crochus avec le technicien. Des signes qui confirment que le lien s’est rompu. Mais Paris n’a pas eu les moyens de recruter. Il n’a à priori pas les fonds, non plus, pour divorcer. A huit mois du terme du contrat de Tuchel, se séparer de l’Allemand et de son staff imposerait de trouver au moins 10 millions d’euros. Jusqu’à preuve du contraire, à moins que Doha s’en mêle, Leonardo est donc parti pour devoir aimer ce qu’il a, à défaut d’avoir ce qu’il aime », explique le quotidien francilien au sujet du duo Thuchel-Leonardo. Reste quand même à assurer des résultats dignes de ce nom pour le Paris Saint-Germain, le Qatar n'ayant probablement pas le souhait de voir le PSG être humilié en Europe.