PSG : Sergio Ramos sur la fin, une seule chose peut le retenir

PSG : Sergio Ramos sur la fin, une seule chose peut le retenir

En fin de contrat en juin prochain du côté du Paris Saint-Germain, Sergio Ramos pourrait retrouver Cristiano Ronaldo en Arabie Saoudite la saison prochaine.

La fin de l’histoire entre le PSG et Sergio Ramos est-elle proche ? On dirait bien que oui… Même si l’ancien capitaine du Real Madrid a envie de prolonger son bail dans le club de la capitale française, ses dirigeants ne semblent pas du même avis. Sans nouvelles de Nasser Al-Khelaïfi ou de Luis Campos, l’Espagnol est clairement sur le départ. Il faut dire que malgré un regain de forme en première partie de saison sous les ordres de Christophe Galtier, le joueur de 36 ans connaît un début d’année 2023 difficile. Autant dire que le PSG ne va probablement pas prendre le risque de prolonger Ramos, surtout que son départ permettrait à Paris d'économiser un salaire annuel de 12 millions d’euros. Non négligeable à l'heure où la masse salariale du club de la capitale pose un vrai problème dans les comptes. 

Après Cristiano Ronaldo, Al-Nassr veut Ramos

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sergio Ramos (@sergioramos)

Voyant le vent tourner en sa défaveur, sachant que le PSG s'intéresse dans le même temps à d’autres défenseurs centraux européens, comme Inacio (Sporting Portugal), Skriniar (Inter Milan) ou Gvardiol (RB Leipzig), Sergio Ramos commence déjà à évaluer les options qui s’offrent à lui. Et la principale d’entre elles mène en Arabie Saoudite. En effet, selon les informations du site El Nacional, le club d’Al-Nassr a envie de recruter une autre grande star après Cristiano Ronaldo. Et pour arriver à ses fins, le président Musalli Al-Muammar pourrait proposer un énorme salaire à la légende du Real Madrid, avec une rémunération encore plus élevée que celle qu’il touche au PSG. Autant dire que Sergio Ramos aura bien du mal à refuser ces avances, même si tout cela pourrait bien se jouer à un seul point près.

Sergio Ramos n'abandonne pas la Roja

En effet, le journal espagnol annonce que l'élément décisif pour permettre à l'ancien du Real Madrid de faire son choix sera de savoir s'il a une chance de revenir en sélection. Malgré le départ de Luis Enrique à la tête de la Roja, Luis de la Fuente ne semble pas non plus avoir Ramos dans ses plans pour l’année à venir. A confirmer au printemps avec la prochaine liste. Ce serait alors une raison  de plus qui pousserait le défenseur du PSG vers l’Arabie Saoudite comme son ancien coéquipier CR7, qui n’avait pas d’autres options que de prendre le gros chèque d’Al-Nassr.