PSG : Scamacca et Skriniar, tout s'accélère à Paris

PSG : Scamacca et Skriniar, tout s'accélère à Paris

Icon Sport

Priorité de Luis Campos au PSG dans le secteur offensif, Gianluca Scamacca est encore loin de Paris, faute d’accord avec Sassuolo.

Plutôt bien engagé ces derniers jours, le dossier Gianluca Scamacca est de nouveau à l’arrêt au Paris Saint-Germain. Et pour cause, selon les informations de Fabrizio Romano, les négociations sont au point mort entre le PSG et Sassuolo pour le transfert du buteur italien de 23 ans. Ces derniers jours, le club de la capitale s’est pourtant rapproché de Sassuolo afin de finaliser au plus vite le deal mais selon le journaliste italien, le club de Gianluca Scamacca temporise et le Paris SG est actuellement en attente du prix fixé par Sassuolo. Autrement dit, le 16e du dernier championnat de Série A n’a toujours pas transmis au Paris Saint-Germain ses exigences pour le transfert de Gianluca Scamacca et par conséquent, le dossier avance très lentement tandis que le joueur a lui donné son accord au PSG pour rejoindre la France.

Le PSG avance lentement pour Scamacca et Skriniar

Par ailleurs, Fabrizio Romano a donné des nouvelles du dossier Milan Skriniar, qui est lui la priorité de Luis Campos et de Christophe Galtier pour renforcer la défense du PSG. Là aussi, le dossier avance doucement mais le club de la capitale est toujours confiant quant à la signature du Slovène. Un nouveau rendez-vous est prévu cette semaine entre l’état-major du Paris Saint-Germain et les dirigeants de l’Inter Milan. Le but des deux parties est de trouver un accord total cette semaine pour le transfert de Milan Skriniar, dont la signature devrait coûter entre 60 et 70 millions d’euros bonus compris au champion de France en titre. Concrètement, le PSG espère boucler ces deux signatures d’ici lundi prochain, date de reprise de l’entraînement pour les internationaux (Neymar, Mbappé, Messi). Parallèlement, le club francilien continue de s’activer sur le rayon des départs afin de garder un équilibre dans sa masse salariale. Areola et Xavi Simons sont déjà partis et vont être imités par Dagba, avant d’autres probables départs.