PSG : Neymar ne s'assoit même plus à la table de Raheem Sterling

PSG : Neymar ne s'assoit même plus à la table de Raheem Sterling

Icon Sport

Non retenu par le Paris Saint-Germain, Neymar n’est pas le joueur le plus convoité sur le marché des transferts. Sa cote a nettement chuté ces dernières années, notamment du côté de Manchester City où les observateurs ne sont pas favorables à son arrivée.

Le cas Neymar divise au sein du Paris Saint-Germain. D’un côté, la direction ne serait pas contre le départ du Brésilien jugé incompatible avec le nouveau projet. Le président Nasser Al-Khelaïfi, sans citer son nom, a clairement fait savoir que le meneur de jeu n’était plus intouchable. Mais de l’autre, l’entraîneur Christophe Galtier souhaite conserver son numéro 10 et l’a publiquement annoncé. De toute façon, un départ de l’ancien Blauagrana semble peu probable à l’heure actuelle.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 🇧🇷 (@neymarjr)

La cote de Neymar a nettement chuté ces dernières années. Et même si l’on évoquait un intérêt de Manchester City, cette piste ne devrait pas aboutir. En tout cas, l’ancien Citizen Trevor Sinclair déconseille fortement au champion d’Angleterre de s’engager sur ce dossier.« Neymar est trop inconstant pour moi, a critiqué l’observateur mancunien sur talkSPORT. Il est bon un match sur quatre. Si on le compare à Raheem Sterling... Si vous êtes un manager et que vous savez que vous allez accueillir de nouveaux joueurs, vous préférez Raheem Sterling plutôt que Neymar. »

Guardiola n'est pas intéressé

« Trois matchs sur quatre, Raheem Sterling est un joueur de haut niveau. Avec Neymar, vous n'aurez pas assez de constance », a insisté Trevor Sinclair, probablement rassuré par le récent démenti du manager Pep Guardiola. « Je suis désolé pour Le Parisien, mais ce n’est pas vrai. Leur information n’est pas juste. Neymar est un joueur incroyable et selon les infos que j’ai, c’est un gars incroyablement sympa. Mais ce n’est pas vrai. Chaque été, on annonce que Manchester City va acheter 150 joueurs », réagissait l’Espagnol histoire de fermer la porte gentiment.