PSG : L'UEFA envoie Mbappé au Real, l'Espagne le jure

PSG : L'UEFA envoie Mbappé au Real, l'Espagne le jure

L'Espagne est persuadée que la situation est intenable au PSG, et que Mbappé va devoir être vendu au Real Madrid sous la pression de l'UEFA. 

Les médias espagnols sont littéralement en « PLS » ces dernières semaines. Au Real Madrid, aucun achat d’ampleur tandis que Zidane, Sergio Ramos et Varane ont quitté le club. Le défenseur légendaire de la Maison Blanche est même allé rejoindre le Paris SG. A Barcelone, les finances sont au plus bas, et le retour de Neymar longtemps entretenu est désormais impossible. C’est même pire puisque le PSG s’est payé gratuitement Lionel Messi, que Joan Laporta n’a pas pu conserver en raison d’une situation économique désastreuse. Quand on se souvient que Wijnaldum a aussi fait demi-tour au dernier moment après avoir trouvé un accord avec le Barça, pour mieux signer à Paris, il est plus facile de comprendre que les journaux ibériques n’ont plus grand chose à se mettre sous la dent. Si ce n’est un sentiment profond anti-PSG souvent exacerbé par le patron de la Liga, Javier Tebas. 

Trouver un ennemi commun, voici la tactique classique mais toujours efficace de l’autre côté des Pyrénées. Marca en a profité donc ce vendredi pour prendre la parole et pointer du doigt le PSG et ses achats délirants de cet été, tout en interpellant l’UEFA et son fair-play financier. Le discours est plus qu’interrogatif sur le soit-disant gendarme financier des clubs européens. « La masse salarie de Paris porte maintenant vers les 300 millions d’euros. Et le fair-play financier est respecté ? Le monde entier regarde avec envie et étonnement la dream-team du PSG. Comment est-ce possible que l’UEFA accepte cela ? », lance ainsi le journal madrilène, qui donne la réponse en même temps que la question. 

Le PSG obligé de vendre Mbappé ?

Pour Marca, l’UEFA va bien se pencher sur le cas du PSG dans les prochains mois. Mais contrairement à ce qui se passe en Espagne, et notamment les difficultés du Barça à faire valider les contrats de Garcia et Depay, l’instance européenne n’étudie les comptes de la saison en cours qu’à la fin de l’exercice. Résultat, le journal espagnol croit savoir que le PSG va quand même devoir présenter un bilan équilibré en fin de saison, et ce malgré les dépenses fastueuses et la masse salariale qui a explosé. Sans réelle vente pour compenser. Avec 200 millions de pertes ces derniers mois en raison de la crise sanitaire et du fiasco Médiapro, le Paris SG n’a pas vraiment les poches pleines aux yeux de l’UEFA, qui ne prend bien évidemment pas en compte la fortune incommensurable de l’Emir du Qatar. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nico Cantor (@nicocantor1)

Le Real Madrid suivra notamment cela avec grande attention, espérant un revirement de situation et voir ainsi Nasser Al-Khelaïfi se retrouver dans une impasse comptable. Avec comme rêve d’imaginer le Paris SG être obligé de vendre Kylian Mbappé pour 100 ME afin d’équilibrer ses comptes et éviter de futures sanctions de la part de l’UEFA. Une issue clairement évoquée par Javier Tebas. « Le PSG va devoir équilibrer ses comptes, et libérer un joueur cet été. Sinon, ce sera compliqué pour eux », a lancé le président de la Liga, qui n’a jamais attendu pour tirer sur Paris et ses propriétaires. Pour le moment, cela semble particulièrement hypothétique, le PSG étant déterminé à utiliser toutes ses armes offensives pour cette saison 2021-2022.