PSG : Daniel Riolo détruit les mercenaires de Paris

PSG : Daniel Riolo détruit les mercenaires de Paris

Icon Sport

Le football français traverse une crise sans précédent et les plus gros clubs n’y échappent pas. En France, le PSG morfle de manière spectaculaire.

En effet, le déficit du Paris Saint-Germain pourrait atteindre les 300 ME à la fin de la saison 2020-2021 en raison de la crise des droits télévisuels et de la pandémie de Covid-19. Des chiffres qui donnent le vertige et qui ont poussé le club de la capitale à adopter des mesures drastiques avec ses salariés. Mercredi après-midi, France Bleu Paris nous apprenait que 400 salariés sur 700 étaient actuellement en chômage partiel et ne travaillaient plus que quelques jours par semaine. Une anomalie aux yeux de Daniel Riolo, scandalisé de constater que les joueurs n’ont pas baissé leur salaire, ce qui aurait pu permettre aux salariés administratifs du club de conserver une activité normale.

« Il faudra parler du chômage partiel qui a été mis en place au PSG parce qu’on parle de jeu, on parle de foot et du PSG, mais honnêtement c’est scandaleux. C’est scandaleux que les joueurs acceptent que les employés du club soient au chômage partiel. Ils ont à peine à lever le petit doigt, ça représenterait un effort minime pour eux. Ça, c’est un scandale » a lâché le journaliste de RMC, totalement scandalisé par le peu d’effort des joueurs du Paris Saint-Germain devant une telle situation. Les choses pourraient toutefois évoluer dans les prochains jours puisqu’un accord a été conclu entre la LFP et l’UNFP afin d’acter une baisse des salaires des joueurs dans tous les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Le syndicat a ainsi encouragé tous les joueurs à se rapprocher de leurs employeurs afin de négocier une baisse salariale. Une diminution des émoluments que l’UNFP ne peut néanmoins pas imposer…