PSG : Blanc, Létang, Kluivert... c'est le bordel à Paris

PSG : Blanc, Létang, Kluivert... c'est le bordel à Paris

Photo Icon Sport

Ce jeudi, le Paris Saint-Germain a annoncé l'arrivée de Patrick Kluivert en tant que directeur du football. Une décision surprenante qui accentue l'incompréhension générale au sein de la direction parisienne.

Car le club de la capitale avait déjà surpris les observateurs en se séparant de l'entraîneur Laurent Blanc, auparavant soutenu par le président Nasser Al-Khelaïfi. Et comme le souligne Karim Nedjari, la nomination du Néerlandais est d'autant plus étonnante que ce dernier ne bénéficie d'aucune expérience.

« Personne ne sait comment et pourquoi Patrick Kluivert prend une place si importante dans l’organigramme du PSG, s'est étonné le journaliste sur son blog Yahoo Sport. Ses analyses sur le plateau de beIN Sports lors de l’Euro 2016 ne peuvent être la seule raison de cette nomination soudaine. Ce dernier n’a jamais conçu ou dirigé la politique sportive d’un club. Il n’a aucune idée de la culture du PSG. Il n’a aucune attache avec le club, la ville ou l’entraîneur. Il aurait pu, à la limite, devenir ambassadeur du club. Il porte beau et parle plusieurs langues… mais pas le français. »

Létang oublié

« Olivier Létang, le directeur sportif adjoint, est lui aussi décrédibilisé, a-t-il poursuivi. Il aspirait à devenir l’homme fort. Il va devoir rendre des comptes à un supérieur qui ne connaît pas le métier. Létang paie son absence de carnet d’adresses et son manque de charisme international. En revanche, il répondait à toutes les dimensions du poste sur le plan économique, financier ou administratif. Mais il va devoir composer avec un néophyte. Acceptera-t-il ce désaveu public ? Le salaire est bon. Il restera mais devra rester dans l’ombre. A tous les étages du club, les cartes ont été redistribuées. Chacun est fragilisé à chaque étage de la maison », a conclu Nedjari, qui pense que le PSG a besoin de bons résultats pour retrouver la sérénité.