Ita : PSG, Real, MU… L’Inter calme les vautours du mercato

Ita : PSG, Real, MU… L’Inter calme les vautours du mercato

Photo Icon Sport

En désaccord avec ses dirigeants pour une prolongation de contrat, Mauro Icardi a été victime d’un choix fort jeudi.

Dans une brève publication sur Twitter, l’Inter Milan a annoncé que son attaquant ne porterait plus le brassard de capitaine, nouvelle propriété du gardien Samir Handanovic. Et dans la foulée, on apprenait que l’Argentin ne figurait pas dans le groupe pour affronter le Rapid Vienne en Europa League. Deuxième sanction ou pépin physique ? En tout cas, on devine que les relations entre les deux parties sont tendues.

Autant dire que de nombreuses formations risquent de se manifester avant le mercato estival. Ces derniers mois, le Real Madrid, le Paris Saint-Germain, Manchester United ou encore la Juventus Turin ont été cités parmi les admirateurs d’Icardi. Rien de surprenant puisque sa clause libératoire à 110 M€ reste abordable compte tenu du marché actuel. Mais de son côté, l’Inter ne compte pas lâcher son buteur malgré la punition infligée.

L'Inter retient Icardi

« C'est une décision validée par l'Inter à tous les niveaux, a expliqué le directeur sportif Piero Ausilio à Sky Sport. Les motifs sont sérieux, la décision a été prise après mûre réflexion. On ne prend pas une telle décision sans en souffrir. C'est un joueur important, de qualité, un professionnel qui a encore tant de choses à donner à l'Inter. (...) Je suis persuadé que ce qui ressemble à un pas en arrière peut représenter dix pas en avant. » Les Nerazzurri vont donc poursuivre les discussions afin de prolonger Icardi, Milanais jusqu’en 2021.