OL : Zéro banderole, l'incroyable totem d'immunité de Peter Bosz

OL : Zéro banderole, l'incroyable totem d'immunité de Peter Bosz

Icon Sport

La pression est totale sur les épaules de Peter Bosz avant le match de l’OL contre Toulouse, vendredi soir en Ligue 1.

Après quatre défaites de suite en championnat, l’Olympique Lyonnais est dans l’obligation de renouer avec la victoire à l’occasion de la réception de Toulouse, vendredi soir à domicile. Consécutivement battue par Lorient, Monaco, le PSG et Lens, l’équipe de Peter Bosz n’a plus d’autre choix que de gagner face au promu toulousain. Tout autre résultat qu’une victoire de l’Olympique Lyonnais entrainerait certainement le licenciement de Peter Bosz, plus menacé que jamais dans la capitale des Gaules. A vrai dire, de nombreux supporters et observateurs se demandent encore comment l’entraîneur néerlandais, qui a terminé 8e la saison dernière et qui ne brille pas davantage cette saison, peut encore être en poste. Dans « L’After Lyon » sur RMC, le journaliste Edward Jay a confié que Peter Bosz lui-même doit se demander par quel miracle il est toujours l’entraîneur de l’OL.

Bosz encore entraîneur de l'OL, un vrai miracle

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

« Pour l’instant, il n’y a aucune banderole qui a été aperçue dans le Groupama Stadium par rapport à Peter Bosz, aucun chant hostile. Sur les réseaux sociaux, ça s’accentue en revanche. Mais au niveau du stade, il n’y a jamais eu de banderoles ou de sifflets. Il y a une grosse mansuétude autour de ce coach mais je me pose une question sur Peter Bosz. Est-ce que lui à 58 ans au fond de lui, il ne se demande pas ce qu’il fait encore là, pourquoi il n’est pas viré ? Au fond de lui, je pense qu’il a conscience que ce n’est pas normal qu’il soit encore là. Je me dis qu’il a tellement baroudé dans le football que c’est un miracle qu’il soit encore au club » a analysé le correspondant permanent de RMC à Lyon. Reste maintenant à voir si à la surprise générale, Peter Bosz parviendra à sauver sa peau en battant Toulouse ou si l’OL s’enfoncera définitivement dans la crise avec une défaite contre le TFC. Un revers qui entraînerait inéluctablement le renvoi de l’ex-entraîneur de l’Ajax et du Borussia Dortmund.